• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Salon des Métiers d'art: de quoi tomber sous le charme 

Salon des Métiers d'art: de quoi tomber sous le charme

  • Marie Blanchette et Sébastien Philibert, de L'Atelier Cheval de bois, se font toujours un plaisir de venir au Saguenay. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Marie Blanchette et Sébastien Philibert, de L'Atelier Cheval de bois, se font toujours un plaisir de venir au Saguenay.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 1 / 4
  • Johanne Gagné, de L'Émoustillé, accueillait les premiers visiteurs, hier soir. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Johanne Gagné, de L'Émoustillé, accueillait les premiers visiteurs, hier soir.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 2 / 4
  • C'était soir de baptême pour la Gaspésienne Julie Fournier, hier soir. C'était une première au Salon pour l'artiste et une première dans la région. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    C'était soir de baptême pour la Gaspésienne Julie Fournier, hier soir. C'était une première au Salon pour l'artiste et une première dans la région.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 3 / 4
  • Luc Gauthier travaille le verre depuis un peu plus de deux ans et a commencé à s'intéresser au bois l'an dernier. Le Chicoutimien en est à sa première présence au Salon. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Luc Gauthier travaille le verre depuis un peu plus de deux ans et a commencé à s'intéresser au bois l'an dernier. Le Chicoutimien en est à sa première présence au Salon.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Soixante-sept exposants. Des objets pour tous les goûts. Les artisans d'ici et d'ailleurs se donnent actuellement rendez-vous au Salon des Métiers d'art, qui se tient jusqu'à dimanche à l'hôtel Le Montagnais.

Le Salon grouillait de monde, mardi soir, lors... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Le Salon grouillait de monde, mardi soir, lors de l'ouverture de l'événement, qui en est à sa 35e édition.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Le Salon grouillait de monde, mardi soir, lors de l'ouverture de l'événement, qui en est à sa 35e édition. Une soirée VIP se tenait de 17 h à 19 h, pour le lancement officiel des festivités. Les chanceux conviés ont pu visiter les kiosques avant les autres. Et on avait peine à circuler entre les différents kiosques.

Luc Gauthier, de Chicoutimi, était légèrement nerveux, lui qui en était à sa première présence. Malgré ce petit stress, l'homme, qui travaille le verre depuis un peu plus de deux ans, était ravi de faire partie des artisans. « C'est vraiment agréable et ça me fait très plaisir d'avoir été sélectionné », a lancé Luc Gauthier. En plus de travailler le verre « thermoformé », Luc Gauthier a commencé à créer des oeuvres à partir du bois, l'an dernier. Des crochets colorés, qu'il a baptisés ses crochets poissons, sont nés lorsqu'il s'est acheté un spa. « Je ne savais pas où mettre ma serviette! Alors j'ai fabriqué un crochet et ç'a donné quelque chose d'intéressant. On peut les installer à la maison ou dans un chalet, par exemple », a expliqué l'artiste, qui a également confectionné des pièces de verre pour la clinique Saint-Georges, entre autres réalisations.

Julie Fournier, artiste de Jü design verrier, en était également à sa première participation au Salon des Métiers d'art de Saguenay. La jeune femme, qui débarquait de la Gaspésie, a avoué être tombée sous le charme du Saguenay. « Je suis très contente d'être ici et de montrer mes confections aux gens de votre région », a affirmé l'artiste.

Bien que la majorité des oeuvres du salon soient destinées aux adultes, les petits n'ont pas été mis de côté. D'ailleurs, Sébastien Philibert et Marie Blanchette, de l'Atelier Cheval de bois Coaticook, étaient de retour à Saguenay pour une quatrième fois.

« Chaque année, nous ne savons pas si nous allons être sélectionnés. C'est toujours un bonheur de revenir, parce qu'il s'agit de l'un des plus beaux salons du Québec », a affirmé Marie Blanchette.

Fondé en 1970, L'Atelier Cheval de bois fabrique des jouets pour enfants s'inspirant de ce qui se faisait jadis. Coloré, le kiosque attire le coup d'oeil. D'ailleurs, le petit Noé, âgé de 5 ans, s'est procuré une baguette magique et se faisait une joie de la brandir au nez du photographe du Quotidien.   

Organisé par la Corporation des métiers d'art du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Salon sera ouvert aujourd'hui, jeudi et vendredi, de 11 h à 21 h, et samedi et dimanche, de 10 h à 17 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Salon des Métiers d'art
    Marie Blanchette et Sébastien Philibert, de L'Atelier Cheval de bois, se font toujours un plaisir de venir au Saguenay. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

    Marie Blanchette et Sébastien Philibert, de L'Atelier Cheval de bois, se font toujours un plaisir de venir au Saguenay.

  • Salon des Métiers d'art
    Johanne Gagné, de L'Émoustillé, accueillait les premiers visiteurs, hier soir. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

    Johanne Gagné, de L'Émoustillé, accueillait les premiers visiteurs, hier soir.

  • Salon des Métiers d'art
    C'était soir de baptême pour la Gaspésienne Julie Fournier, hier soir. C'était une première au Salon pour l'artiste et une première dans la région. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

    C'était soir de baptême pour la Gaspésienne Julie Fournier, hier soir. C'était une première au Salon pour l'artiste et une première dans la région.

  • Salon des Métiers d'art
    Luc Gauthier travaille le verre depuis un peu plus de deux ans et a commencé à s'intéresser au bois l'an dernier. Le Chicoutimien en est à sa première présence au Salon. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

    Luc Gauthier travaille le verre depuis un peu plus de deux ans et a commencé à s'intéresser au bois l'an dernier. Le Chicoutimien en est à sa première présence au Salon.