Roméo et Juliette aujourd'hui, à Jonquière

Le ténor Tonatiuh Abrego campe le rôle de... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le ténor Tonatiuh Abrego campe le rôle de Roméo dans l'opéra Roméo et Juliette.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

L'opéra Roméo et Juliette sera présenté aujourd'hui, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Dans le contexte actuel du monde du spectacle, le diffuseur aurait fait de la promotion pour générer des ventes supplémentaires, une contrainte à laquelle échappe le chapitre saguenéen des Jeunesses musicales du Canada.

Les personnes qui comptent assister à la représentation donnée à 16h devront prier fort pour obtenir satisfaction, en effet. Elles auront demandé au Très Haut que l'un des abonnés de la saison 2015-2016 soit absent, puisque les 396 places que renferme la salle ont été retenues pour chacun des cinq concerts à l'affiche.

«Depuis cinq ans, toute la saison est vendue par le biais des abonnements. Il y a toujours des gens qui ne peuvent pas assister à l'une ou l'autre des activités, cependant, ce qui nous permet d'accueillir des spectateurs qui se présentent sans billet», raconte l'un des responsables des Jeunesses musicales au Saguenay, Luc Bouchard.

Il conseille aux mélomanes de se pointer au guichet aux alentours de 15h20.

Lui-même effectue une tournée dans la salle vers 15h50, ce qui permet d'évaluer le nombre de sièges inoccupés. D'habitude, il y a une marge suffisante pour accommoder tout le monde, comme ce fut le cas lors du premier rendez-vous de la saison, un duo piano-hautbois.

«Nous avons accueilli 365 personnes à cette occasion», précise Luc Bouchard. Ça semble prometteur pour les retardataires, mais il faut considérer le fait que l'opéra attire davantage. Il y en a un par saison, une tradition qui remonte à une dizaine d'années, et c'est l'occasion de voir des classiques interprétés par des artistes prometteurs.

«Dans ce cas-ci, on parle d'un thème universel, celui de l'amour contrarié. La mise en scène est moderne et les chanteurs sont accompagnés par un pianiste», fait observer Luc Bouchard. Il ajoute que la salle possède une bonne acoustique, ce qui ajoute à la qualité de l'expérience, accessible pour aussi peu que 25$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer