Appel lancé aux artistes de la région

Retour des Francouvertes

Qui succédera à Dylan Perron et Elixir de... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Qui succédera à Dylan Perron et Elixir de Gumbo, le groupe qui a remporté les Francouvertes cette année? Les artistes intéressés à tenter leur chance ont jusqu'au 1er novembre pour soumettre leur dossier de candidature.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Les artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, comme ceux de l'ensemble du Canada, sont invités à s'inscrire aux Francouvertes d'ici au 1er novembre. Le concours tenu à Montréal, à compter du 15 février, a permis à plusieurs participants de la région d'élargir leur notoriété dans les dernières années.

La liste est longue, d'Alexandre Belliard à Dany Placard, en passant par le groupe Gazoline, Marcie et Philippe Brach, gagnant de l'édition 2014. L'an dernier, c'est le groupe Dylan Perron et Élixir de Gumbo qui a décroché la première place, ce qui n'a pas empêché une formation d'ici, PONI, de faire bonne impression.

«PONI a remporté l'un des prix offerts aux participants, lequel consistait en une participation au festival Osheaga. Il a joué là cet été et ça s'est bien passé. Ça représente l'une des meilleures vitrines à Montréal», a souligné la porte-parole des Francouvertes, Joëlle Robillard, à la faveur d'une entrevue téléphonique accordée au journal.

Le concours est destiné aux artistes canadiens proposant des compositions originales dont la langue dominante est le français. Les groupes sont invités, mais aussi les personnes évoluant en solo, du moment qu'elles sont accompagnées par au moins un musicien. Il suffit de visiter le site des Francouvertes pour obtenir les détails pertinents.

Toutes musiques acceptées

L'édition 2016 sera la 20e. Une fois complétée la présélection des candidats, ils seront 21 à tenter leur chance au cours des soirées tenues au Lion d'Or. Chaque séance réunira trois participants qui disposeront de 30 minutes chacun pour montrer ce qu'ils ont dans le ventre.

À la fin de cette étape, on dressera la liste de ceux qui accéderont aux rondes finales. Une somme de 10 000$ sera décernée au grand gagnant, tandis que les détenteurs des deuxième et troisième rangs recevront des bourses de 2500$, ce qui constitue une nouveauté. D'autres prix compléteront le tableau, dont des vidéos professionnelles et des spectacles.

Même ceux qui ne remporteront pas le concours sortiront grandis de cette expérience, ne serait-ce qu'en raison de la visibilité que procurent les sorties au Lion d'Or. Les médias et l'industrie du spectacle y sont omniprésents.

Un autre atout des Francouvertes tient à leur esprit d'ouverture au plan musical. La chanson à texte y côtoie le rap, le rock et plein d'autres spécialités, ainsi que l'a constaté le chanteur du groupe Gazoline, Xavier Dufour-Thériault, lors de sa participation en 2012. Les rockeurs du Saguenay avaient fini deuxièmes derrière les soeurs Boulay.

«On a eu un plaisir fou pendant les préliminaires, ce qui nous a aidés à accéder à la dernière ronde, mentionne-t-il.

J'en garde un bon souvenir, même si le jour de la finale, qui avait lieu au Club Soda, j'ai vu qu'on avait du chemin à parcourir avant d'habiter une aussi grande salle.»

Une autre conséquence se rapporte aux textes des chansons. Côtoyer des artistes comme les soeurs Boulay, qui avaient décroché le premier prix, a donné le goût aux Saguenéens d'aller plus loin. «Il y a eu une prise de conscience qui a nourri notre écriture», rapporte Xavier Dufour-Thériault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer