Le Salon du livre privé de 4000 élèves

Les auteurs originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont publié 120... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les auteurs originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont publié 120 livres, au cours de la dernière année.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Malgré l'absence de visites scolaires, le Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera encore à la hauteur pour présenter ce qui se fait de mieux dans les milieux littéraires et les maisons d'édition du Québec du 1er au 4 octobre au Centre des congrès de l'Hôtel Delta de Jonquière.

«Ça va bouger pendant quatre jours sur le site. Les visiteurs pourront assister à des tables rondes, à des discussions, à des entrevues avec des auteurs en plus de rencontrer les écrivains pour discuter et faire signer des dédicaces. C'est une ouverture sur le monde que propose cet événement», a lancé la présidente de l'événement, Marjolaine Vézina, lors du lancement de la programmation hier en présence de partenaire et de bénévoles.

Des auteurs connus et reconnus comme Patrick Sénécal, India Desjardins, le commandant Robert Piché, Louise Portal (lancement samedi 3 octobre), Denis Monette et Geneviève Pettersen seront sur place pour participer à différentes activités. «Des prix littéraires seront attribués, des lancements d'oeuvre auront lieu et un hommage sera rendu à l'écrivain originaire d'Hébertville Guy Lalancette en tant qu'écrivain s'étant ancré dans l'histoire saguenéenne et Québécoise» a souligné la présidente.

Les auteurs de la région y occupent encore une place d'importance alors que 120 nouveaux livres ont été publiés par des écrivains de la région cette année. Un concours permettra d'ailleurs à un visiteur de gagner cette collection en reliure de luxe réalisée par l'artisan Pierre Girouard.

Pour Marjolaine Vézina, un de ses plaisirs au Salon du livre est de détrousser du regard un jeune lecteur assis quelque part dans un coin en train de feuilleter un livre. «C'est une image forte de voir la jeunesse découvrir la littérature et c'est une des raisons qui nous motivent à développer des activités pour les jeunes dans trois espaces aménagés pour eux avec des activités autour de la BD et du conte», fait valoir celle qui souhaite même développer une clientèle de lecteurs auprès des centres de la petite enfance à compter de 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer