Sept spectacles d'ici au printemps

Une grosse saison pour Robert Hakim

Robert Hakim annonce la tenue de deux nouveaux... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Robert Hakim annonce la tenue de deux nouveaux spectacles, soit ceux des Cowboys Fringants et des Trois Accords. Ils portent à sept le nombre d'événements qu'il présentera d'ici au printemps

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Mine de rien, ça commence à ressembler à une programmation. Quand on les met bout à bout en ajoutant les Cowboys Fringants et les Trois Accords, qui seront de passage à La Saguenéenne de Chicoutimi le 18 mars et le 15 avril (les billets sont en vente dès demain, via Réservatech), on réalise que les Productions Hakim organiseront sept spectacles d'ici au printemps.

Le nombre est plus élevé que d'habitude et il ne s'agit pas d'un hasard. Les offres émanant des producteurs se révèlent attrayantes et le promoteur a pris du mieux après avoir subi l'ablation du côlon en février. Sa capacité de travail s'est appréciée pour la peine, même s'il doit se déplacer lentement, parfois à l'aide d'une canne. « Il faut apprivoiser la maladie en se disant qu'il y a toujours des gens pires que soi, une chose que j'ai pu constater à l'hôpital, confie Robert Hakim au journal. Cet été, je me suis tenu occupé avec le Festival des bières et les Rythmes du monde, qui ont très bien fonctionné. Mon moral est bon et en octobre, on va me poser une prothèse synthétique. »

Le goût de planifier des événements ne l'a jamais quitté, même dans les périodes les plus sombres, ce dont témoignent les rendez-vous figurant à son agenda. Le premier aura lieu le 30 septembre à La Saguenéenne, alors que le groupe Three Friends, comprenant deux vétérans de Gentle Giant, interprétera les pièces qui en ont fait un pilier du rock progressif.

« Ça représente l'un de mes coups de coeur, affirme le promoteur. Ces musiciens ont influencé plein de monde, notamment au Québec par l'entremise de Maneige, Sloche et Morse Code. Je sais qu'il y a une clientèle pour ça chez nous. En même temps, je me suis dit que si je ne présentais pas ce spectacle, qui le ferait ? »

Dans une veine similaire, il recevra Jesse Cook le 18 novembre, à la Salle François-Brassard de Jonquière. « Ça fait longtemps que j'essaie de l'avoir aux Rythmes du monde, mais ça ne ''fitte'' jamais. C'est l'un des meilleurs guitaristes au monde », fait valoir Robert Hakim.

FIDÉLITÉ RÉCIPROQUE

C'est au printemps que les Productions Hakim seront les plus actives, alors que The Seasons (12 mars), les Cowboys Fringants, les Trois Accords et Éric Lapointe (23 avril) se produiront à la Saguenéenne. Quant à l'hôtel Le Montagnais, il sera le théâtre du Retour des années 1980, ce party dont la deuxième édition se déroulera le 9 avril.

La fidélité n'est pas un vain mot dans le show-business, comme l'illustrent ces noms qui ont souvent été accolés à celui de Robert Hakim.

« J'ai présenté les Cowboys Fringants huit fois l'été, de même qu'en salle, précise-t-il. Cette fois-ci, ils arriveront avec un nouveau spectacle et un nouvel album. »

Leur venue a été confirmée la semaine dernière, tout comme celle des Trois Accords. Rappelons que ceux-ci ont joué devant une foule impressionnante au début d'août, lors de leur participation au Festival international des Rythmes du monde. « Pour un promoteur, le fait de signer de tels artistes constitue un cadeau », commente le patron des Productions Hakim.

Rappelant que ses projets ne sont pas subventionnés, il mise sur les gros noms pour se donner une marge de manoeuvre justifiant l'addition de quelques favoris. « À force de produire des spectacles extérieurs, j'ai appris à gérer le risque. Si ça marche, à la fin de l'année, on pourra se dire qu'on a eu du plaisir », énonce Robert Hakim.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer