De la danse et de grands comédiens

Le directeur artistique du Théâtre La Rubrique, Benoit... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le directeur artistique du Théâtre La Rubrique, Benoit Lagrandeur, annonce le retour de la danse dans le cadre de la programmation 2015-2016. Elle comprend aussi deux fois plus de pièces destinées aux adultes, par rapport aux productions centrées sur le jeune public.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Dévoilée hier, lors d'une rencontre de presse tenue à Jonquière, la programmation du Théâtre La Rubrique accentue le parti-pris pour les spectacles destinés aux adultes, par rapport à ceux conçus pour le jeune public. Elle marque également le retour de la danse après une pause d'un an.

« La saison dernière, j'étais demeuré en retrait parce que j'avais senti de l'intérêt pour la danse au sein de Diffusion Saguenay. Comme le contexte a changé, nous proposerons deux productions », a mentionné le directeur artistique de La Rubrique, Benoit Lagrandeur, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

Premier à se lancer, le Groupe Gravel/Lepage investira la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière avec Ainsi parlait, le 6 novembre.

« Ce spectacle de danse-théâtre est un tantinet baveux et rock'n roll », note Benoit Lagrandeur. Quant à Bagne Récréation, de Danse Danse et PPS Danse, il revivra le 16 janvier, 20 ans après la naissance de la mouture initiale.

« Sur les nerfs »

S'agissant des pièces pour jeune public, quatre seront offertes d'ici au printemps. Le Théâtre Ébouriffé offrira Un château sur le dos le 28 novembre, tandis que le 12 décembre, le Théâtre de la Petite Marée et le Théâtre Bouches Décousues présenteront Le merveilleux voyage de Réal à Montréal, un spectacle mettant en vedette un garnement attachant.

La suite émanera de Gretel et Hansel, une création du Carrousel, du Théâtre du Vieux-Terrebonne. de Muni-Spec Mont-Laurier et du Théâtre Scène Nationale qui montrera, le 9 avril, à quel point Gretel est perturbée par la naissance de son frère. Les fans de la BD Peanuts ne seront pas dépaysés, puisque la fillette est aussi odieuse que Lucy avec l'infortuné Linus.

La dernière sortie aura lieu le 7 mai. Le Théâtre Bouches Décousues divertira les enfants de trois à six ans avec Papoul, qui réunit un comédien et un contrebassiste. Une cinquième pièce aurait dû compléter le volet jeunesse, mais un conflit d'horaire a contrecarré les plans du diffuseur. Il a aussi tenu compte des problèmes que vit le monde de l'éducation.

« On est sur les nerfs en ce qui touche les représentations scolaires, reconnaît Benoit Lagrandeur. On marche sur des oeufs en raison des moyens de pression mis en oeuvre par les enseignants. Des tournées ont été écourtées du tiers, parfois même de 50 %. » Les écoles ont jusqu'à la fin du mois pour confirmer leur participation aux activités de La Rubrique.

Picard, Nadon et Cadieux

Outre la production maison, Saint-André-de-l'Épouvante, la programmation destinée aux adultes est caractérisée par le retour de trois grands comédiens. Cette séquence sera lancée par Luc Picard, le 23 octobre, avec la pièce Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël, écrite par Michael Mackenzie.

Guy Nadon, lui, campera un professeur à la retraite dont la mémoire commence à défaillir. Il se pointera le 13 février avec Tu te souviendras de moi, une pièce de François Archambault dont les trois incarnations ont été saluées par des salles combles à Montréal. Nadon est tellement bon que ce sera comme d'entendre parler un Stradivarius.

Le trio de choc est complété par Anne-Marie Cadieux, qui prêtera ses traits à Molly Bloom. Ce solo tiré du classique de James Joyce, Ulysse, a été mis en scène par Brigitte Haentjens pour l'Espace Go et la compagnie Sybillines. Il sera présenté le 2 avril.

De son côté, Robert Lepage sera présent par l'entremise de Vinci, son premier succès et la seule pièce qu'il ait jouée dans la région (ça s'était passé à l'Auditorium Dufour de Chicoutimi, il y a un quart de siècle). Deux interprètes lui succéderont le 30 octobre, dans une version créée 30 ans après l'originale.

Une histoire qui devrait faire jaser est celle de Cock, où un jeune homme doit choisir entre son ex-compagnon, qu'il vient de quitter, et sa nouvelle (et première) blonde. Ça se passera le 19 novembre, tandis que le 26 février et le 16 mars, les pièces Bouffe et Le long voyage de Pierre-Guy B. aborderont les thèmes de la consommation et de l'amitié.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer