Panache 2015 : Rien à envier aux grands

Du 24 au 26 septembre, en matière de mode, Saguenay n'aura rien à envier aux... (Photo courtoisie)

Agrandir

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Du 24 au 26 septembre, en matière de mode, Saguenay n'aura rien à envier aux métropoles. L'événement Panache revient pour une deuxième année avec des designers, des défilés, mais surtout, une volonté accrue de mettre à l'avant-plan les marques québécoises disponibles en région.

Les créations de Mélissa Nepton, Ève Gravel, Cokluch, Bodybag, Betina Lou et plusieurs autres défileront au hangar de la zone portuaire cet automne.

Les designers, pour plusieurs originaires de la région, effectuent un retour à Panache, eux qui ont présenté une de leurs collections lors de la première édition de l'événement.

«La réponse des designers est très bonne. On est vraiment contents. Avec la première édition, on a prouvé notre professionnalisme et démontré la qualité de l'événement. On revient avec un événement digne d'une grande métropole», affirme Marie-Kim Bouchard, coordonnatrice aux opérations et aux communications de l'événement produit par Les Productions Hakim.

«Les gens en auront plein la vue, ils feront des découvertes», ajoute Marilyn Bédard, responsable du stylisme et du casting de Panache. «C'est une expérience différente, un événement de qualité qu'on offre aux gens de la région.»

Pour une première fois, plusieurs boutiques québécoises seront également de la partie, ce qui permettra notamment à la gent masculine d'avoir droit à ses défilés.

Tristan présentera des vêtements pour hommes et femmes.

Homie's proposera ses vêtements, surtout destinés aux hommes.

Le public pourra par ailleurs découvrir la ligne Gawa, une nouvelle marque de vêtements régionale.

Un défilé alliant la lingerie de Sokoloff, une marque montréalaise, et les bijoux de la boutique La Fabrik d'Arvida figure également au programme.

«Nous voulons mettre l'accent sur des designers et des marques québécoises qui ont des points de vente dans la région», affirme Marie-Kim Bouchard. «C'est notre ligne directrice. Nous voulons faire bouger l'économie.»

C'est donc dire que le public pourra se procurer en région les vêtements des différentes marques présentées dans le cadre de l'événement.

Il sera d'ailleurs possible d'acheter certains vêtements sur place grâce à des boutiques éphémères aménagées à l'intérieur du hangar.

«Il y aura quatre salles d'essayage sur place. Les gens pourront acheter les vêtements directement du designer. Le public avait manifesté son besoin de voir les vêtements de près, de pouvoir les toucher», explique Marilyn Bédard.

Le «fashion truck», une boutique mobile de la boutique Marie-Josée sera aussi sur le site.

«Il y en aura pour tous les goûts et pour tous les budgets. C'est le temps de se mettre sur son 36 et de venir en profiter», invite Marilyn Bédard.

Les billets pour Panache seront mis en vente via Réservatech à compter du 26 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer