Un spectacle bénéfice présenté le 11 octobre

Michel Louvain à l'église Saint-Alexis

Michel Louvain chantera dans le cadre intimiste qu'offre... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Michel Louvain chantera dans le cadre intimiste qu'offre l'église Saint-Alexis de Grande-Baie, le 11 octobre. Il interprétera ses succès en compagnie d'un pianiste et de deux choristes.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Michel Louvain est en train de développer des habitudes à La Baie. Après avoir chanté au Théâtre du Palais municipal en compagnie de Renée Martel et Chantal Pary, le 13 mars, l'inusable crooner se produira à l'église Saint-Alexis du secteur Grande-Baie. Il sera la vedette d'un spectacle bénéfice tenu le 11 octobre, à compter de 15h.

Ce sont trois paroissiens, Mario Lalancette, ainsi qu'André et René Boudreault, qui ont pris contact avec l'artiste dans le but d'aider la fabrique. Les tractations se sont déroulées de manière on ne peut plus harmonieuse, ce qui a permis d'amorcer la vente des billets au printemps.

«L'objectif consiste à remplir l'église et nous avons confiance que les gens répondront à l'appel. Le prix s'élève à 50 $ et on peut réserver en téléphonant à monsieur Lalancette (au numéro 418-544-5097), ou encore au presbytère (418-544-4703). Il reste 300 places sur un total de 600», précise l'abbé Pierre Bergeron, modérateur de l'unité pastorale du Fjord.

Arrivé récemment à La Baie, il est impressionné par l'initiative prise par ses ouailles. Conscients des besoins inhérents à l'église Saint-Alexis, l'une des plus vieilles du diocèse du haut de ses 157 ans, ils ont voulu faire leur part en invitant l'interprète de La dame en bleu.

«Michel Louvain est très populaire auprès des fidèles. Il y a des gens qui auraient aimé l'entendre chanter plus longtemps lorsqu'il est venu en mars, ce qui sera le cas pendant le spectacle bénéfice. Ce sera l'occasion d'entendre ses plus beaux succès dans un cadre intimiste. Un pianiste et deux choristes vont l'accompagner», fait observer l'abbé Bergeron.

Il vante l'acoustique de Saint-Alexis, tout évoquant son atmosphère chaleureuse, favorisée par la proximité de l'assistance. Ajoutez que le crooner célébrera bientôt ses 60 ans de carrière et vous obtenez un rendez-vous d'automne que d'aucuns jugeront irrésistible.

«Nous souhaitons constituer un bénéfice net de 10 000 $ grâce à cette activité, ce qui permettrait d'améliorer l'éclairage en le rendant plus économique, tout en réaménageant le secrétariat. Nous avons aussi l'intention de rafraîchir la peinture», indique l'homme d'église.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer