Le 6 août

Train d'enfer aux Fêtes de la Nouvelle-France

La formation baieriveraine Train d'enfer sera sur les... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

La formation baieriveraine Train d'enfer sera sur les planches des Fêtes de la Nouvelle-France le jeudi 6 août pour présenter leur répertoire de chansons traditionnelles.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

La formation trad baieriveraine Train d'enfer se produira le jeudi 6 août aux Fêtes de la Nouvelle-France à Québec, une première dans la Vieille capitale pour le groupe de cinq musiciens.

Formé de Mathieu Lavoie (basse et saxophone), Jean-Luc Guy (guitare), Louis Côté (voix, guitare et ukulélé), Lisianne Minier (violon et mandoline) et Simon Gobeil (batterie), le groupe a été sélectionné par les promoteurs de l'événement pour la grande scène du festival qui se plonge dans le passé.

«C'est notre agente Sophie Bouchard qui a entrepris les démarches auprès de l'organisation. Elle a présenté notre dossier et nous avons eu une réponse au bout de trois mois. Pour nous c'est une superbe opportunité, les gens de Québec ne nous ont jamais vu et on espère les faire danser», de commenter Jean-Luc Guay que le Progrès-Dimanche a joint par téléphone cette semaine.

La formation Train d'enfer existe depuis 15 ans et est très bien connue dans la région. Elle a déjà fait deux spectacles en France par le passé et s'est produite à quelques occasions dans le cadre des Grandes veillées de La Baie.

La plus populaire chanson du groupe est certes la pièce de Paul Davis de La Baie Mon village que les spectateurs demandent à chaque représentation. «C'est un grand classique, on le fait à notre façon et les gens chantent avec nous, ça nous fait toujours plaisir de l'interpréter», de dire le guitariste .

«Ce sera un spectacle d'une heure trente et nous allons pousser au moins 25 chansons, de nos propres compositions et plusieurs reprises d'artistes comme Félix Leclerc, la formation Kashtin, du Richard Desjardins et des pièces country. On fait aussi plusieurs medleys. Nous avons bien hâte de monter sur la grande scène », dit-il.

«Pour nous c'est une belle visibilité, on espère que ça va nous ouvrir des portes pour participer à d'autres festivals dans la province. Nous répétons régulièrement et nous serons prêts pour l'événement », assure le guitariste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer