Au théâtre banque nationale

L'humour simple de Dominic Paquet

Dominic Paquet a présenté son troisième spectacle Rien... (- photo le quotidien, rocket lavoie)

Agrandir

Dominic Paquet a présenté son troisième spectacle Rien qu's'une gosse! hier soir au Théâtre Banque Nationale. Il montera de nouveau sur la scène de la salle ce soir, à 20h.

- photo le quotidien, rocket lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Dominic Paquet met les choses au clair d'emblée. Il ne propose pas de l'humour intelligent. Il fait des blagues. C'est tout. Et il le fait drôlement bien.

L'humoriste présentait hier soir son troisième one man show, Rien qu's'une gosse! dans le cadre du Cabaret de l'humour au Théâtre Banque Nationale.

Après avoir été accueilli comme une rock star, il a rapidement averti le public. Malgré ce que peut laisser croire le titre, il n'est ni question du rythme effréné de la vie, ni de l'organe mâle.

«Je me fais souvent demander si le titre a un rapport avec le ''show''. Pantoute! Rien qu's'une gosse! ça me faisait rire, c'est toute», lance-t-il en début de prestation.

«Je sais que je suis épais. Attendez-vous pas à de l'humour intelligent ni à des moments tendres», a-t-il prévenu.

L'humour de Dominic Paquet charme par sa simplicité. Un humour accessible, ni trop vulgaire, ni trop sage.

L'humoriste se démarque par ses mimiques et sa capacité à transformer sa voix au gré des sketches. Il offre une performance physique efficace. Des prouesses vocales.

Le décor composé de six écrans ainsi que les jeux de lumière permettent au public de voyager à travers les différents univers proposés par l'humoriste.

De sujets, il en aborde plusieurs, sans nécessairement se soucier qu'un fil conducteur les unissent.

Le terrorisme, les restaurants, la composition du calendrier, les enfants, la famille, les animaux... tout y passe. Il traite également d'actualité à sa manière.

Celui qui est aussi comédien et animateur, en plus de faire de la scène, est un communicateur des plus efficaces.

Lorsque le public assiste à un spectacle d'humour, il ne souhaite qu'une chose; rire. Il a été grandement servi en la matière hier soir.

Heure de tombée oblige, Le Quotidien a dû quitter la salle avant la fin du spectacle. Gageons que plusieurs spectateurs ont quitté les lieux quelques minutes plus tard avec un mal de joues.

Dominic Paquet présentera à nouveau son spectacle ce soir, toujours au Théâtre Banque Nationale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer