Les 23 et 24 juillet à Chicoutimi et à Alma le 25

Triple dose d'Orloge au Sous-bois

Orloge Simard et ses comparses musiciens, Andy Ellefsen,... ((Courtoisie))

Agrandir

Orloge Simard et ses comparses musiciens, Andy Ellefsen, Maxime Bouchard, Jean-Michel Pelletier et Guillaume Bouchard, seront sur la scène du Sous-bois de Chicoutimi les 23 et 24 juillet.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Roger Blackburn
Le Quotidien

La formation de l'auteur-compositeur-interprète de La Baie Orloge Simard (Olivier Simard) montera sur la scène du Sous-bois à Chicoutimi les 23 et 24 juillet (Café du clocher à Alma le 25 juillet) pour présenter ses succès et quelques nouvelles chansons qui figureront sur son prochain album.

«On devait présenter un spectacle seulement le 24 juillet, mais la vente des billets va tellement bien qu'on a ajouté une supplémentaire le jeudi 23. Ça va être un beau rendez-vous», assure l'auteur qui ne se gêne pas au chapitre de la vulgarité dans l'écriture de ses chansons.

L'an dernier lors du défunt Festival du folk sale de Sainte-Rose-du-Nord, Orloge Simard a été victime d'un petit groupe de manifestants qui voulait l'empêcher de chanter en raison de la vulgarité de ses textes. Des spectateurs mécontents avaient débranché les appareils de son pour réduire l'artiste au silence. Son spectacle avait été programmé en plein après-midi.

Le chanteur baieriverain n'a pas subi de contrecoup de ces événements. «C'est resté là, il n'y a pas eu de suite à cet incident. Nous avons donné des spectacles à Montréal par la suite et tout s'est bien passé», raconte le chanteur de «porn».

Pour le spectacle du Sous-bois, Orloge Simard et ses comparses musiciens, Andy Ellefsen, Maxime Bouchard, Jean-Michel Pelletier et Guillaume Bouchard, se montreront aussi originaux et festifs qu'à l'habitude. «On essaye d'amener un nouveau thème dans chaque spectacle et là ce sera sur le thème du cirque qu'on se présentera au sous-sol du Café Cambio avec de la barbe à papa et autres éléments de cirque», dit-il.

La formation proposera de bons vieux classiques comme Cabane à pêche et Mireille que les gens connaissent bien. «Ça beugle, ça crie, ça chante, ce sont des pièces bien connues. On vit le même phénomène quand on va à Montréal et Trois-Rivières. C'est l'effet Internet, mes chansons voyagent», constate Orloge Simard. Les pièces du premier album ont été écoutées plus de 80 000 fois sur Bandcamp et comptent des dizaines de milliers de vues sur YouTube.

L'artiste confie avoir composé les chansons du prochain album, dont quelques pièces seront présentées au Sous-bois cette semaine. «Si tout va bien je devrais lancer le prochain disque au printemps 2016. Nous allons répéter les pièces dans les mois à venir afin d'être prêt à entrer en studio, mais cela va dépendre de notre agenda automnal. On prévoit faire plusieurs spectacles en dehors du Saguenay», dit-il.

L'artiste profitera de son spectacle au Sous-bois pour annoncer la sortie officielle dans les magasins de son premier album Aucun cadre avec la maison de disques Label For Rent distribué par Distribution SELECT.

rblackburn@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer