Société d'art lyrique du Royaume

Un trésor de 1000 vinyles

Le directeur général de la Société d'art lyrique... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Le directeur général de la Société d'art lyrique du Royaume, Dario Larouche, se réjouit de la collection de plus de mille vinyles d'opéra que la Société a reçus en cadeau. Il souhaite maintenant partager le tout avec d'autres organismes, ou de simples citoyens amateurs d'opéra.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Doré
Le Quotidien

La Société d'art lyrique du Royaume a reçu un cadeau de taille en mai dernier. Une collection de 1000 vinyles d'oeuvres d'opéra a été offerte gratuitement à l'organisme. Plutôt que de garder jalousement son nouveau trésor, la Société souhaite plutôt le partager au plus grand nombre, que ce soit des organismes communautaires ou de simples citoyens amoureux de l'art lyrique. Un outil qui s'avérera précieux pour mettre sur pied Le Barbier de Séville, prochaine production - pas tout à fait officielle encore - de la Société.

C'est un concours de circonstances qui a mené cette imposante collection dans les locaux de la Société, sise dans l'ancienne église Saint-Nom-de-Jésus, sur le boulevard Saguenay. Une amie d'un ami d'une amie....bref, une ribambelle de personnes interposées, via Facebook, ont partagé le souhait de Suzanne Chassé, de Bécancour. La dame voulait offrir un nouveau foyer à la collection montée par l'historien Gérard Filteau. Elle avait hérité des vinyles à l'achat de sa maison, mais quelques années plus tard, l'heure était venue de s'en départir.

«Elle souhaitait l'offrir à des gens qui pourraient mettre la collection en valeur et qui pourraient l'utiliser», explique Dario Larouche, directeur général à la Société d'art lyrique du Royaume.

Les vinyles comportent tous des opéras ou opérettes, et ce, de différentes époques.

«C'est une collection très importante. Toutes les époques d'opéra, du XVIe siècle à aujourd'hui, ou presque, sont représentées. On y trouve aussi de très grands opéras, de très grands chefs d'orchestre, des très grandes maisons d'opéra, des voix exceptionnelles...», énumère, ravi, M. Larouche.

«Un des plus connus peut avoir sept ou huit versions. C'est le cas du Barbier de Séville, qui devrait être notre prochaine production. On peut voir où la coupure était faite, voir certains airs qui sont joués plus lents, ou plus rapides... Le répertoire est tellement vaste!»

L'autre avantage indéniable de cette collection réside dans le support lui-même.

«On est bien loin des CD d'aujourd'hui! Les livrets sont gros et complets. Ils comportent une foule d'informations, de photos et de textes sur les pièces», félicite-t-il.

Chaque disque vient dans un coffret avec un livret. Les vinyles sont tous classés par ordre alphabétique et une banque de donnée informatisée permet de repérer facilement ce que l'on cherche.

«Avant, lorsqu'on montait la programmation, il fallait courir pour chercher un enregistrement. Maintenant, tout est là. Si je choisis une pièce, je peux déjà l'entendre et, avec le livret, j'ai déjà une copie du texte en main. Les disques sont magnifiques, juste pour le côté iconographique», se réjouit M. Larouche.

Partage

Dario Larouche souhaite maintenant partager cette collection à qui veut l'entendre.

«Ce n'est pas ici pour paraître. C'est un outil de travail. D'abord, elle nous sert à établir notre programmation. Mais la mission première de la Société est de faire découvrir des oeuvres d'opéras au plus grand nombre. On veut que cette collection soit au service des gens. Que ce soit des organismes culturels, des petites boîtes cinématographiques ou simplement des amateurs d'opéra, il sera possible d'emprunter des morceaux.»

«Ça allait de soi», de conclure le directeur général.

Pour plus d'informations, il suffit de contacter la Société d'art lyrique du Royaume au 418 545-2787.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer