La petite séduction avec Gilles Renaud

Mashteuiatsh déroule le tapis blanc

  • Le comédien Gilles Renaud a chaussé des raquettes traditionnelles pour se déplacer sur le tapis blanc. (Photo Le Quotidien, Roger Blackburn)

    Plein écran

    Le comédien Gilles Renaud a chaussé des raquettes traditionnelles pour se déplacer sur le tapis blanc.

    Photo Le Quotidien, Roger Blackburn

  • 1 / 5
  • Le public a découvert l'envers du décor de la télévision avec les mises en scène et les exigences techniques d'un tournage. (Photo Le Quotidien, Roger Blackburn)

    Plein écran

    Le public a découvert l'envers du décor de la télévision avec les mises en scène et les exigences techniques d'un tournage.

    Photo Le Quotidien, Roger Blackburn

  • 2 / 5
  • À l'aide d'un bâton de marche sculpté par des artisans du village, ils se sont dirigés vers le bord du Piékougami. (Photo Le Quotidien, Roger Blackburn)

    Plein écran

    À l'aide d'un bâton de marche sculpté par des artisans du village, ils se sont dirigés vers le bord du Piékougami.

    Photo Le Quotidien, Roger Blackburn

  • 3 / 5
  • À l'aide d'un bâton de marche sculpté par des artisans du village, ils se sont dirigés vers le bord du Piékougami. (Photo Le Quotidien, Roger Blackburn)

    Plein écran

    À l'aide d'un bâton de marche sculpté par des artisans du village, ils se sont dirigés vers le bord du Piékougami.

    Photo Le Quotidien, Roger Blackburn

  • 4 / 5
  • Le public a découvert l'envers du décor de la télévision avec les mises en scène et les exigences techniques d'un tournage. (Photo Le Quotidien, Roger Blackburn)

    Plein écran

    Le public a découvert l'envers du décor de la télévision avec les mises en scène et les exigences techniques d'un tournage.

    Photo Le Quotidien, Roger Blackburn

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Mashteuiatsh a déroulé le tapis blanc pour accueillir l'équipe de tournage de l'émission La petite séduction animée par Dany Turcotte sur les ondes de Radio-Canada. Une cinquantaine de bénévoles du village autochtone se sont mobilisés pour recevoir l'artiste invité, Gilles Renaud, qui a goûté à la culture ilnue.

Le comédien Gilles Renaud a d'abord été reçu en face du Musée de Mashteuiatsh par le chef du conseil de bande, Gilbert Dominique, qui lui a fait une brève description de sa communauté. Il lui a ensuite présenté Janette Siméon, une des personnalités du village, qui a invité le comédien à marcher dans les rues pour lui donner un avant-goût de ce que pourrait être une aventure à Compostelle.

À l'aide de bâton de marche sculpté par des artisans du village, les vedettes de La petite séduction se sont dirigées sur le bord du Piékougami, qu'un des techniciens de tournage appelle «le fleuve», pour vivre et découvrir la culture autochtone des Ilnus de Mashteuiatsh.

Le duo de comédiens en a vu de toutes les couleurs. Les gens de Mashteuiatsh ont simulé un sentier de neige en plein milieu de la rue principale pour que les invités vivent une expérience de marche en raquette l'hiver. Gilles Renaud et Dany Turcotte se sont prêtés au jeu avec humour, alors que leur guide touristique personnel, Jannet, leur expliquait la vie de leurs ancêtres.

Ils ont eu droit à une dégustation de gibier en mangeant des bouchées d'orignal, de castor et de bernache. «C'est comme le fromage bleu de la viande», a commenté Dany Turcotte, au grand plaisir des participants qui se sont montrés très patients pendant quatre longues heures de tournage en après-midi. Le tournage était prévu tôt le matin, mais une pluie incessante a forcé l'équipe à remettre les prises d'images en après-midi.

Les comédiens ont même eu droit à une danse ancestrale ilnue exécutée par des danseurs qui avaient revêtu des costumes traditionnels pour l'occasion. Dany Turcotte n'a pas hésité un instant à se lancer dans la danse, incitant son invité à faire de même en entraînant le public avec eux.

Gilles Renaud a été fort impressionné par les joueurs de pow-wow, un groupe de jeunes fort talentueux qui ont tapé du tambour avec des chants autochtones dans la plus pure tradition.

Le public a découvert l'envers du décor de la télévision avec les mises en scène et les exigences techniques d'un tournage. Le scénariste de l'émission leur a demandé de simuler des rires discrets, des éclats de rire, des regards admiratifs et des visages de surprise. Le public se mérite une bonne note pour sa participation.

Le choix de Mashteuiatsh comme endroit de séduction est une idée de Dany Turcotte qui a communiqué avec le bureau touristique du conseil de bande. «Nous avons accepté immédiatement. C'est une visibilité incroyable pour le village. La petite séduction a des cotes d'écoute de près du million d'auditeurs et les retombées risquent d'être fortes intéressantes», a commenté Nathalie Comptois, responsable du dossier pour le bureau touristique de Mashteuiatsh.

Pour le chef Gilbert Dominique, le choix de la communauté ilnue pour cette émission de télévision représente une belle fenêtre pour le village autochtone, mais aussi pour l'ensemble de la région. «C'est une opportunité incroyable en terme de promotion et ça permet également de faire connaître notre communauté partout en province», a commenté le chef autochtone qui a été présent tout au long du tournage.

L'équipe de production de La petite séduction est composée de 13 personnes et ils ont pris des images dans différents endroits et commerces du village. Le tournage continue aujourd'hui et l'émission sera présentée le 15 juillet à 20h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer