Bleu tonnerre sélectionné

Deux Saguenéens à Cannes

Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné présenteront... ((Courtoisie))

Agrandir

Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné présenteront leur court-métrage Bleu tonnerre dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné flottent sur un nuage. Leur court-métrage a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. Bleu tonnerre est le seul film à représenter le Québec au prestigieux festival qui se tiendra du 14 au 24 mai. Un rêve pour le duo de réalisateurs.

Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné gardent le secret depuis le 9 avril. Ce matin-là, ils ont reçu un coup de fil leur annonçant la bonne nouvelle. Leur film fait partie des 11 courts-métrages sélectionnés à travers le monde entier pour la Quinzaine des réalisateurs.

«On était en tournage à Amos, mais on ne pouvait pas en parler à personne. C'était vraiment difficile», raconte Jean-Marc E. Roy.

Effectivement, ce fut tout un exercice pour les deux réalisateurs de taire une si grande nouvelle.

«C'est ce dont on rêve depuis qu'on est petits», témoigne Philippe David Gagné. «Ça va nous ouvrir tellement de portes. La vie du film en festival est assurée», se réjouit-il.

«Pour nous, c'est vraiment le sommet. Il n'y a rien après», ajoute Jean-Marc E. Roy.

Bleu tonnerre est le seul film québécois et le seul court-métrage canadien présenté au festival cette année.

Les deux réalisateurs ont déjà eu la chance de se rendre à Cannes avec leurs courts-métrages par le passé. Ils ont eu accès au marché du film en duo en 2012 avec ANATA O KOROSU, puis Philippe David Gagné y est retourné avec Le chant des cabanes en 2013 et Jean-Marc E. Roy avec Puisqu'il le faut en 2014.

Toutefois, cette fois, les choses sont différentes.

«Le marché du film et la Quinzaine des réalisateurs, c'est le jour et la nuit. Cette fois, on a été sélectionnés par Cannes, pas choisis par le Canada pour le représenter», explique Philippe David Gagné.

Les réalisateurs fouleront le tapis rouge dans leurs plus beaux habits. Quatre projections de Bleu tonnerre figurent au programme du festival. «Cette fois, c'est une vraie projection dans une grande salle réunissant des centaines de personnes. Ce n'est pas pour rien qu'on est excités comme des "cheerleaders"», affirme Philippe David Gagné en riant.

Bleu tonnerre, un drame musical entièrement tourné au Saguenay met en scène un trentenaire en mal de rêve qui se retrouve à la rue suite à une rupture. L'artiste originaire de Laterrière Dany Placard signe la musique en plus de tenir le rôle principal du film qui met également en scène Sandrine Bisson, Isabelle Blais et Louis Champagne.

Les réalisateurs croyaient en leur film, mais le chemin jusqu'à Cannes n'a pas été facile. Le duo a dû faire quatre dépôts à la SODEC avant d'obtenir le financement nécessaire au tournage. Bleu tonnerre a aussi essuyé des refus de la part des festivals de Rotterdam, Sundance et Berlin.

Présenté en première mondiale lors du Festival Regard sur le court métrage à Saguenay où il a remporté deux prix en mars dernier, le film a également reçu une mention et trois prix au gala Prends ça court! dans le cadre des Rendez-vous du cinéma québécois.

«On est très fiers», affirme Jean-Marc E. Roy. «C'est la consécration», conclut Philippe David Gagné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer