Daran et les images

Daran... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Daran

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Le Côté-Cour de Jonquière reçoit cette semaine, l'auteur-compositeur-interprète d'origine française qui habite à Montréal depuis quatre ans, Daran. Avec sa voix chaude et enveloppante, l'artiste viendra défendre son dernier album, Le monde perdu, composé de pièces entièrement acoustiques pour guitare, voix et harmonica dans un concept unique supporté par des projections.

«C'est un spectacle très scénarisé. Je suis accompagné d'une dessinatrice qui fera des illustrations sur un film qui sera projeté sur écran au fond de la scène pour interagir avec la musique. C'est un concept qui a nécessité beaucoup de travail», fait valoir l'artiste qui est présentement en tournée au Québec avant de traverser sur le continent européen.

Après avoir élaboré cette idée, l'artiste s'est rendu compte qu'il n'existait pas de logiciel informatique qui permet d'exécuter des dessins sur un film en projection. «Heureusement à Montréal il y a des spécialistes extrêmement compétents. Serge Maheu nous a concocté un algorithme qui donne d'excellents résultats», raconte l'auteur qui n'en est pas à sa première visite à Jonquière.

Le spectacle laisse donc peu de place à l'improvisation. La dessinatrice Geneviève Gendron travaille en direct sur scène et il y a peu d'espace pour les imprévus même si elle peut déroger un peu du plan de scénarisation.

C'est donc à la fois en toute simplicité, mais dans une démarche complexe, que Daran comptant sur sa voix, sa guitare et son harmonica s'adressera au public du Côté-Cour. «En ajoutant le côté visuel au spectacle, ça me sort de ma zone de confort et ça me permet d'explorer de nouvelles avenues. Les images supportent les paroles et la musique, un environnement que le public apprécie», dit-il indiquant que les spectateurs se concentrent sur les dessins et demeurent très attentifs.

L'artiste avoue se plaire énormément au Québec. «Je me suis installé ici et j'ai fait la rencontre de nombreux amis qui font partie de mon entourage. Je ne voulais pas déménager au Québec et m'entourer d'amis français pour rester isolé. Je travaille ici dans un esprit d'ouverture et je m'y plais bien», confie l'artiste qui a bien hâte d'être à Jonquière.

Quoi: Spectacle multimédia de Daran

Quand: Le vendredi 24 avril, 20h30

Où: Au Côté-Cour

Billets: 30$

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer