• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Festival Regard sur le court métrage: un menu prometteur 

Festival Regard sur le court métrage: un menu prometteur

Sandrine Bisson, porte-parole, et Mélissa Bouchard directrice de... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Sandrine Bisson, porte-parole, et Mélissa Bouchard directrice de la programmation du Festival REGARD sur le court-métrage.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Le Festival REGARD sur le court métrage, qui se déroulera du 11 au 15 mars, a dévoilé, hier après-midi, la programmation de la 19e édition lors d'une projection de presse au Théâtre Banque Nationale. Plus de 200 films issus de 32 pays seront présentés dans huit programmes réguliers, dix programmes thématiques et six événements cinématographiques. Le Festival présente également 72 films en compétition, 40 dans le volet international et 32 dans le volet national.

Les journalistes ont eu la chance de voir en avant-première les films Bleu tonnerre de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné avec Sandrine Bisson (porte-parole de REGARD), Dany Placard et Isabelle Blais, La Pepperette de Jérôme Hoff mettant en vedette Jean-Carl Boucher (Ricardo Troji dans 1981 et 1987), l'émouvant Prends-moi d'Anaïs Barbeau-Lavalette et André Turpin avec la Jonquiéroise Maxime D. Pomerleau, qui s'est distingué à Sundance, et Mynarski chute mortelle dont le réalisateur Matthew Rankin a gagné le Prix national des arts médiatiques en 2014.

Ça promet! La directrice de la programmation, Melissa Bouchard, a visionné près de 2000 films pour choisir les 200 qui constituent la programmation. « On reçoit beaucoup de bons films, mais égaux entre eux. On a voulu dénicher les films qui ont un petit quelque chose de plus, de différent, qui se distinguent », rapporte celle qui a validé ses choix auprès de trois autres collaborateurs.

Au chapitre des films différents, elle met en lumière Bleu tonnerre de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné, un court métrage qui sera présenté en première mondiale en ouverture qui risque de se retrouver sur les écrans de plusieurs festivals. Plus de 20 films seront présentés en première mondiale lors de la 19e édition.

Des incontournables

Les spectateurs pourront également visionner des incontournables, dont Imelda de Martin Villeneuve (Mars et avril), qui a gagné le Prix du meilleur court métrage québécois au Festival Images en vues 2014, Sur le ciment de Robin Aubert, présenté à Cannes et au TIFF, ainsi que Hole de Martin Edraldin, le Grand Prix International du Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand.

En rétrospective, le talent de l'acteur Martin Dubreuil sera souligné avec une projection de six films qui seront commentés par Martin Dubreuil lui-même.

Causerie du marché

Outre les projections de films, la Causerie du Marché du court réunira Guylaine Tremblay et Sandrine Bisson, deux femmes de talent qui discuteront de leur passion pour le jeu et des personnages marquants qu'elles ont campés.

Pour ce qui est du volet international, REGARD a donné une Carte blanche au festival Show Me Shorts de Nouvelle-Zélande qui réunit une sélection originale de sept courts néo-zélandais parmi les plus remarquables de l'année.

« On remarque de plus en plus de créativité chez les cinéastes québécois. On constate que nos créateurs ont délaissé le terroir pour se lancer dans les émotions et l'imaginaire », fait savoir Mélissa Bouchard qui vient de compléter une sixième année à la programmation du festival.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer