Festival jazz et blues de Saguenay

Un Coltrane pour ouvrir la 20e édition

Signe qu'il est entré dans la cour des... ((Courtoisie))

Agrandir

Signe qu'il est entré dans la cour des grands, le Festival jazz et blues de Saguenay accueillera le saxophoniste Ravi Coltrane le 14 avril, à l'hôtel Chicoutimi.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

(Chicoutimi) Le fils du grand John Coltrane, Ravi, se produira pour la première fois dans la région. C'est dans le contexte d'un quintette que le saxophoniste participera au spectacle d'ouverture du Festival jazz et blues de Saguenay, le 14 avril à 20 h.

Preuve que cet artiste représente davantage qu'un nom de famille, l'une de ses récentes apparitions a été saluée par le critique du New York Times, Nate Chinen. Il a vanté son jeu à la fois souple et contrôlé, marqué par de jolies envolées, de même que la contribution du batteur Jeff Watts et du bassiste Robert Hurst, jadis associés à Branford Marsalis.

Un bonheur n'arrivant jamais seul, le quintette de Ravi Coltrane évoluera dans le cadre intimiste de la Salle Saguenay, située à l'hôtel Chicoutimi. Il n'y a que 240 places et elles sont disponibles à compter d'aujourd'hui, au coût de 20 $ (pour réserver, on surfe à l'adresse diffusion.saguenay.ca).

« On a eu des subsides inattendus. On a réalisé qu'il existait une marge suffisante et on a embarqué là-dedans parce que c'est le 20e anniversaire. On n'est pas peu fiers d'ouvrir avec un invité de ce calibre », a souligné le porte-parole du Festival jazz et blues, Jacques Dubé, à l'occasion d'une entrevue accordée au Quotidien.

L'effet Lovano

C'est la semaine dernière que l'affaire a été conclue avec les représentants de Ravi Coltrane. On a trouvé un terrain d'entente en l'espace de quatre jours, ce qui témoigne de la confiance bâtie au fil des éditions précédentes, notamment lors du passage du guitariste John Pizzarelli au printemps 2014.

« Il y a aussi ce que j'appelle l'effet Joe Lovano, qu'on a accueilli il y a deux ans. À partir de ce moment, la preuve a été faite qu'on pouvait amener du jazz pointu dans la région et que ça intéresse aussi les gens qui ne se considèrent pas comme des maniaques de ce genre musical », fait observer Jacques Dubé.

Né en 1965, Ravi Coltrane, dont le prénom rend hommage au virtuose du sitar, Ravi Shankar, a amorcé sa carrière professionnelle aux côtés d'un ancien collaborateur de son père, le batteur Elvin Jones. Il revendique six albums à ce jour, le plus récent du lot étant Spirit Fiction, sorti en 2012 sur l'étiquette Blue Note.

Son passage au Saguenay, dans le cadre de la 20e édition du festival, s'ajoute à ceux des invités de marque que sont Florence K et Holly Cole, Jordan Office, ainsi que les légendes associées au Blues Hall Of Fame Tour, James Cotton, Charlie Musselwhite et John Hammond. « On est rendus avec plusieurs cerises sur le sundae », se réjouit Jacques Dubé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer