«Une belle aventure de gang», dit Isabelle Blais

Caïman Fu: c'est fini

Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais interprètent neuf chansons... ((Archives La Presse))

Agrandir

Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais interprètent neuf chansons au fil de la pièce Midsummer, du dramaturge David Greig. Ils la présenteront le 7 février, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière.

(Archives La Presse)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Si vous avez eu la chance de voir Caïman Fu en spectacle, chérissez ce souvenir parce qu'il ne reviendra plus. La vie du groupe est en effet terminée, laisse entendre Isabelle Blais, celle qui fut sa figure de proue en tant que chanteuse et auteure de la plupart des textes.

«Ça a beaucoup changé. Je ne pense pas que ça va continuer sous ce nom, a-t-elle confié mercredi, lors d'une entrevue téléphonique accordée au Progrès-Dimanche. Deux des membres ont lâché la musique et je ne suis pas sûre que le modèle est encore viable. Au niveau de la rentabilité, c'est difficile.»

Caïman Fu a sorti quatre albums au fil d'un cheminement amorcé en 2000. Sans squatter le sommet du palmarès, il avait établi sa crédibilité au sein de la mouvance alternative. Il faut dire que le charisme d'Isabelle Blais, autant que son sens du théâtre, conférait aux spectacles un je-ne-sais-quoi qui piquait la curiosité.

Malgré son emploi du temps chargé à titre de comédienne, elle et ses camarades ont bouffé les kilomètres afin de porter la bonne nouvelle. Leur persistance, illustrée par leurs nombreuses escales dans les salles de la région, montre que ce projet constituait autre chose qu'un hobby.

«Pour un groupe, c'est long, le parcours qu'on a fait. On a vécu une belle aventure de gang, mais ce n'est pas pour rien que les gens finissent par tomber en solo, en embauchant des musiciens pour les appuyer. C'est la réalité économique», affirme Isabelle Blais.

Elle ouvre ainsi la porte à un nouveau chapitre que pourraient faire naître les pièces composées avec un autre ex de Caïman Fu, le guitariste Nicolas Grimard. «On est deux à travailler en ce moment et je suis toujours aussi motivée. Le son est plus épuré, plus folk. On pourrait éventuellement sortir un album, mais pas avant 2016», fait observer la chanteuse.

En parallèle, elle planche sur un projet musical avec Pierre-Luc Brillant, son partenaire dans la pièce Midsummer. «On va d'abord faire avancer ça», précise Isabelle Blais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer