Un album conforme à ses attentes

Sarah Bourdon persiste et signe

Sarah Bourdon assume complètement son deuxième album, Mouvement.... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Sarah Bourdon assume complètement son deuxième album, Mouvement. Elle s'est investie dans toutes les étapes de la production et affirme que le résultat final est conforme à ses attentes.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Coté
Le Quotidien

(Chicoutimi) Sarah Bourdon sait ce qu'elle veut et l'a obtenu sur Mouvement, son premier album enregistré chez Audiogram. Les thèmes, les musiques, les arrangements : tout ce qu'on entend sur ses 11 plages reflète la volonté de l'artiste, a-t-elle confié hier, lors de son passage dans les locaux du Quotidien.

« Les textes sont assez personnels, très évocateurs, et c'est pour cette raison que j'avais besoin d'un environnement pop et soul qui me permettrait d'exploiter ma voix. Je voulais faire passer des émotions et, pour m'en assurer, j'ai touché à tout en studio. J'ai aussi choisi le réalisateur et les musiciens », a raconté la jeune femme.

Ce désir de faire les choses à sa manière, elle l'assimile à une forme d'intégrité. En même temps, c'est la conséquence d'une démarche qui l'a amenée à mieux accepter la part de transparence qui, d'ordinaire, accompagne la confection de chansons.

« Ce n'est pas simple d'assumer ce qu'on écrit et ce qu'on chante, affirme Sarah Bourdon. Or, je ne veux pas cacher ce que je suis et comme tout le monde ressent les mêmes besoins, au fond, pourquoi aurais-je dû me passer de la tribune que m'offrait l'album? »

L'expérience aidant, ses insécurités ont été surmontées, ce qui lui a permis de coucher en mots ce qui la rendait vulnérable. C'est ce que laissent entrevoir des pièces comme Le poisson et Ta maison, où se profile une estime de soi chambranlante.

Les arrangements sont parfois luxuriants, ce qui n'empêche pas la chanteuse d'intervenir avec son ukulélé en quelques occasions, notamment sur Carnaval. Sans se prendre pour une virtuose, elle affiche une polyvalence impressionnante, comme l'ont constaté ceux qui l'ont entendue à la basse, au piano et à la guitare dans le dernier spectacle de Yann Perreau.

« Je faisais ses premières parties, en plus de l'accompagner. Ç'a été une belle expérience et elle m'a aidée à me faire connaître dans les réseau des salles. Ce sera utile au moment de planifier ma propre tournée », fait remarquer Sarah Bourdon.

Elle planche sur son spectacle et laisse entendre qu'il sera prêt d'ici à l'automne. Ce délai permettra au disque - son deuxième - de faire son chemin dans quelques paires d'oreilles, aidé par une rumeur favorable et l'impact du premier simple, Figure de style. On en a fait un clip auquel succédera bientôt celui d'Îles Paradis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer