Sandrine Bisson porte-parole Festival REGARD

« Est-ce qu'on se voit à REGARD? »

Sandrine Bisson agira à titre de porte-parole du... (Photo: Olivier Pontbriand, archives La Presse)

Agrandir

Sandrine Bisson agira à titre de porte-parole du Festival REGARD sur le court-métrage à Saguenay qui se tiendra du 11 au 15 mars 2015.

Photo: Olivier Pontbriand, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

(Chicoutimi) Un vent de fraîcheur souffle sur le Festival REGARD sur le court-métrage qui a choisi la comédienne Sandrine Bisson comme porte-parole de la 19e édition, qui se tiendra du 11 au 15 mars 2015 à Saguenay.

En entrevue téléphonique avec Le Quotidien hier, elle a confié qu'elle est porte-parole du festival dans son coeur depuis de nombreuses années. « Il y a une phrase que je répète souvent

quand je rencontre des réalisateurs ou des comédiens et c'est : est-ce qu'on se voit à RERGARD cette année. Mais là, pour les 49 prochains jours, ce sera mon principal sujet de conversation », assure la comédienne qu'on a pu apprécier entre autres dans les rôles de la mère dans les films 1981 et 1987 de Ricardo Trogi.

« Je suis une fan des courts-métrages et pour moi REGARD c'est comme une dégustation de vins où la sélection est excellente. On ne demande qu'à se nourrir de ces films choisis », image la comédienne qui a déjà participé à deux reprises à l'événement par le passé. Elle assure cependant qu'elle consulte la programmation chaque année.

« Le court métrage est un grand art. C'est un tour de force d'arriver à faire passer des émotions dans un si court temps. Pour moi, c'est un format qui me convient et qui me ressemble, je regarde les films courts sans me poser de question, je me laisse imprégner et j'embarque facilement. Dernièrement, j'ai regardé chez moi à la grosse lumière le film Une courte pointe pour grand-maman sur le site de l'ONF et je pleurais », raconte la porte-parole qui se reconnaît dans le court-métrage.

En plus d'être vendue d'avance aux courts films, Sandrine Bisson voue un grand respect pour le festival saguenéen. « REGARD est définitivement un incontournable pour les gens de l'industrie. En plus de rencontrer des gens du milieu, il y a des activités très intéressantes, c'est très effervescent. On participe à REGARD comme dans une retraite, c'est comme un bain de créativité. En se rendant à Saguenay, on prend les couleurs du festival, on prend son rythme, on a des souvenirs de nos rencontres qui sont, disons, plus significatives parce que c'est à REGARD, parce que c'est en dehors des grands centres où on vit tous les jours et que souvent les rencontres font partie du commun. On se rappelle aussi de REGARD parce qu'on est bien accueilli », dit-elle avec un petit rire qui sent la fête.

La comédienne sera présente pour toute la durée du festival. « Je veux vivre cette expérience de porte-parole au complet, je dis oui à tous, j'ai le oui facile pour rencontrer des gens et partager mon expérience », dit celle qui a déjà eu l'occasion de participer à REGARD en 2012, où elle avait notamment joué dans le traditionnel film improvisé.

Un bon choix

Le cinéaste de Chicoutimi Jean-Marc E. Roy se dit très heureux du choix de Sandrine Bisson comme porte-parole du festival, car il présentera en première nationale son film Bleu tonnerre qu'il a tourné en mars dernier et qui met en vedette la porte-parole.

« C'est une femme hyper-généreuse et très professionnelle. Elle a juste envie que tout le monde soit heureux autour d'elle », fait part le réalisateur qui a bien hâte de voir la réaction du public lors de la présentation du film sur grand écran.

« Dans Bleu tonnerre, Jean-Marc E. Roy a poussé l'affaire jusqu'à me faire chanter. Ce fut pour moi une expérience inédite, ça m'a amené ailleurs et j'ai adoré cette manière de travailler avec la musique de Dany Placard (de Laterrière). Ce fut quatre jours de tournage dans un stress météorologique d'un calme total », raconte la porte-parole qui a fait connaissance avec nos tempêtes hivernales.

Rappelons qu'en 2010, l'actrice a reçu le prix Jutra de la meilleure actrice de soutien pour son rôle de Claudette dans 1981 de Ricardo Trogi. Elle est finaliste aux prix Écrans 2015 dans la catégorie Interprétation féminine de soutien pour le même rôle, repris dans 1987, également de Trogi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer