Théâtre au Collège d'Alma

Une journée pour mousser le programme

Erika Brisson attend les gens qui auraient le... ((Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie))

Agrandir

Erika Brisson attend les gens qui auraient le goût de s'inscrire au Collège d'Alma, dans le cadre d'une nouvelle formule arts-études en théâtre. Ils pourront découvrir ce concept à l'occasion d'une journée portes ouvertes tenue le 24 janvier.

(Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

(Alma) Faire du théâtre au cégep, prendre le temps d'explorer plusieurs dimensions de cet art, tout en suivant les cours nécessaires afin d'accéder à l'université. Telle est la proposition que pourront explorer les étudiants du secondaire qui participeront à l'activité portes ouvertes tenue le 24 janvier, au centre social du Collège d'Alma.

L'objectif consiste à mousser le recrutement de la première cohorte, celle qui se pointera à la rentrée d'automne. On souhaite accueillir de 10 à 15 étudiants qui accepteront de prendre trois ans pour compléter leur formation collégiale, au lieu des deux que prévoit le programme régulier. Ça leur donnera le temps d'acquérir une solide expertise en théâtre.

«Ces cours ne seront pas accrédités, mais la formule s'apparente à du sport-études. Chaque semaine, le groupe fera du théâtre pendant huit heures. La première année sera consacrée aux techniques de jeu, à la création des personnages. Ensuite, on abordera les nouvelles technologies, le vidéo, le son et l'éclairage, avant de monter une production», décrit la responsable du programme, Erika Brisson.

Elle croit dans le potentiel de cette formation en raison de l'intérêt que suscite la troupe amateur du collège, La Skene. Huit étudiants en font partie et leur prochain spectacle, la pièce Le colonel et les oiseaux, sera présenté les 6 et 7 mars. L'an dernier, ils n'avaient joué qu'une fois dans un contexte similaire.

Formule souple et rassurante

L'un des avantages que comporte la formule arts-études en théâtre tient à sa souplesse. Quelques cégeps offrent une formation en théâtre, une technique qui a l'inconvénient d'engager l'étudiant dans un parcours extrêmement balisé. À une époque où les perspectives d'emplois sont plus sombres que jamais, ce choix inquiète un bon nombre de parents.

«Après les trois années passées à Alma, les gens seront libres d'effectuer d'autres choix de carrière lorsqu'ils se rendront à l'université, ce qui peut se révéler rassurant. Par contre, ceux qui auront le goût de poursuivre leur cheminement en théâtre seront outillés pour le faire», énonce Erika Brisson.

Des professionnels se joindront à elle pour animer les formations, notamment Anick Martel, qui sera mise à contribution pendant la journée portes ouvertes. Le programme comprend un atelier sur le jeu, suivi d'une rencontre pendant laquelle les étudiants plancheront sur le son et les éclairages.

«Les parents aussi pourront venir et poser des questions sur la formule arts-études. L'activité portes ouvertes aura lieu de 9h à 16h et j'ai confiance que nous recevrons une trentaine de jeunes», note Erika Brisson. On doit s'inscrire d'ici au 22 janvier et pour ce faire, on peut lui écrire à l'adresse erika.brisson@hotmail.com. Il est aussi possible de joindre Simon Leblanc au numéro 668-2387, poste 324.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer