Festival de musique du Royaume

Dernier sprint pour les inscriptions

Le président-directeur général du Festival de musique du... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le président-directeur général du Festival de musique du Royaume, Louis Mercier, s'associe à la présidente d'honneur de l'édition 2015, Lise Larouche, pour inviter les interprètes à s'inscrire d'ici au 30 janvier

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Coté
Le Quotidien

Le Festival de musique du Royaume est engagé dans un sprint légèrement affolant. D'ici au 30 janvier, il recueille les bulletins d'inscription des interprètes souhaitant participer à la 24e édition de cet événement, tenue du 16 avril au 2 mai. Le problème est qu'en cette matière comme pour les réservations d'hôtels et de billets de spectacles, la tendance consiste à se manifester à la dernière minute.

«Je me souviens que l'année dernière, à ce stade-ci, nous n'avions reçu qu'une poignée de formulaires. C'est un peu stressant», reconnaît le nouveau président-directeur général de l'organisme, Louis Mercier. Il préserve une part de sérénité en songeant aux résultats enregistrés dans un passé récent, lesquels laissent voir une remarquable stabilité.

C'est ainsi qu'au printemps 2014, 350 inscriptions avaient été compilées, ce qui a amené 600 personnes à fouler les planches des salles de Saguenay où le concours se déploie. L'immense majorité provient du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui n'empêche pas des interprètes de partout au Québec de tenter leur chance dans la catégorie Virtuose, la plus relevée du lot.

«On espère se maintenir», affirme Louis Mercier. Pour y arriver, il mise sur la réputation du concours, dont l'un des titres de noblesse tient à la présence de juges professionnels. Chaque artiste a droit à des commentaires de leur part et sans égard au niveau de performance, ils se veulent constructifs.

35 000$ en prix

Un autre élément rendant le festival attractif tient à la valeur des prix, qui totalise 35 000$. On attribue des montants en argent, ainsi que plusieurs formations offertes dans les meilleures écoles du Québec. «Pour la première fois, nous en aurons du Centre d'arts Orford», annonce le président-directeur général.

Des formulaires d'inscription ont été distribués dans les écoles de musique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ainsi qu'ailleurs au Québec. On peut également soumettre sa candidature en se rendant à l'adresse www.festivalduroyaume.com et obtenir des renseignements supplémentaires en téléphonant au numéro 418-698-3000, poste 6560.

Ajoutons qu'en marge des compétitions, le comité organisateur profitera de l'édition 2015 pour rendre hommage à Pauline Morrier, qui a assumé la présidente du festival pendant cinq ans. Elle a aussi participé à la fondation de l'événement en 1992, aux côtés de la première présidente, Gabrielle Gaudreault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer