Choeur Amadeus

Concert de Noël à guichets fermés

Le Choeur Amadeus chantera pour une fondation associée... ((Archives))

Agrandir

Le Choeur Amadeus chantera pour une fondation associée à l'école polyvalente Charles-Gravel de Chicoutimi-Nord, le 19 décembre. Elle a acheté tous les billets, sauf 200, ce qui permettra à la formation de présenter son concert de Noël devant une salle comble.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Coté
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le Choeur Amadeus n'a pas eu besoin de solliciter la population cette année, en vue de son concert de Noël. Une fondation liée à l'école secondaire Charles-Gravel, à Chicoutimi-Nord, a en effet réservé ce spectacle. Elle a acheté toutes les places, sauf 200 dont la chorale a pu disposer à sa guise.

«C'est la fondation qui nous a contactés et c'est pourquoi le spectacle aura lieu à l'auditorium de l'école, qui peut accueillir de 600 à 700 personnes. Nous avons l'habitude de présenter notre programme de Noël dans une église, mais cette salle est fonctionnelle. Elle est même un peu mieux que l'ancien Auditorium Dufour», affirme le directeur artistique de la formation, Pierre Lamontagne.

La vente des 200 billets qui avaient été confiés au Choeur Amadeus représente son bénéfice, d'une certaine manière. Pas besoin de dire qu'elle s'est effectuée en un tournemain, si bien qu'il ne reste rien, ou presque, en vue de l'événement qui aura lieu le 19 décembre à 20h.

Le public aura droit à des airs sacrés et profanes, les classiques des Fêtes sur lesquels il serait périlleux de faire l'impasse. Il y a aussi une pièce de résistance: le Magnificat de Vivaldi. «Je l'ai mis au programme parce que l'interprétation du Gloria du même Vivaldi, l'été dernier, m'a laissé une bonne impression», raconte Pierre Lamontagne, qui participait alors au Rendez-vous musical de Laterrière.

Signalons que 12 musiciens, dont l'organiste Janick Tremblay, appuieront le Choeur Amadeus le 19 décembre. La formation compte 64 chanteurs, un nombre qui est demeuré relativement stable. Les effectifs ont été maintenus grâce à une stratégie mise en place il y a quelques mois, laquelle a permis aux nouveaux venus de s'intégrer graduellement à la vie du groupe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer