«Léo du Lac»

Pierrot Fournier contre la minicentrale

Pierrot Fournier a retrouvé le goût d'écrire ses... ((Archives))

Agrandir

Pierrot Fournier a retrouvé le goût d'écrire ses proches chansons, ce qui a mené à la création de l'album Léo du Lac, qui ne contient que du matériel original. Plusieurs textes font écho aux racines jeannoises de l'artiste, dont un consacré au site de Val-Jalbert.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Tout est parti de sa nouvelle blonde. Après avoir entendu son dernier album renfermant des compositions à lui, Le dormeur des Marquises, elle a mis Pierrot Fournier au défi. Pourrait-il écrire d'autres textes? L'homme originaire de Roberval a commencé par un premier effort, Dans ma cinquantaine, et c'est devenu la pierre d'assise de Léo du Lac, son premier CD fait à 100% de chansons originales.

Plusieurs titres réfèrent au passé, à commencer par Le réveil, où est évoquée l'enfance de l'artiste. L'un des plus émouvants est de la même eau, puisque Béatrice - c'est le nom de sa regrettée mère - fait revivre l'atmosphère qui régnait dans la résidence de la rue Paradis où l'auteur a coulé des jours heureux.

Il y a également Léo du Lac, un personnage fictif qui a bien des choses en commun avec son créateur. Souvent, la facture des chansons est douce, un brin nostalgique. En même temps, on sent que Pierrot Fournier a beaucoup fréquenté le répertoire de Brel, Brassens et Léveillée en tant qu'interprète. On est dans la grande tradition, dans l'artisanat au sens le plus noble.

«Je suis resté fidèle à mon créneau. Les arrangements sont classiques, même s'il y a un peu de guitare électrique, en plus d'un tango le ''fun''. Au sein de ma maison de disques (Artic), on dit que cet enregistrement est totalement hors normes, mais je sais qu'il y a un public pour ce genre de chose. C'est un public vieillissant, mais qui sort encore et qui achète des albums», fait valoir le chanteur.

Requiem pour Val-Jalbert

Pierrot Fournier a respecté une autre tradition: celle du coup de gueule. Comme Ferré en son temps, comme Félix Leclerc avec L'alouette en colère, il a signé un brûlot intitulé Val-Jalbert en chute libre. Pas besoin d'un dessin pour comprendre qu'il réfère au barrage construit sur la rivière Ouiatchouan.

«Moi, Val-Jalbert, ça me fait mal de te savoir aux mains des vandales qui sans scrupules violent ma terre, le patrimoine de ma mère», lance le Jeannois. Pour comprendre sa déception, il faut savoir que le village se trouvait pas loin de chez lui et qu'il y a passé plein de beaux moments à une époque où les castors étaient les seuls à harnacher le cours d'eau.

«Ça m'a touché au coeur lorsque j'ai été informé du projet par l'entremise de Facebook. J'ai passé plusieurs étés sur le camping dans les années 1960. Je faisais également du ski de fond sur le site. Je trouve ça aberrant que la chute disparaisse en hiver, qu'on s'attaque à une rivière magnifique. C'est pour ça que je suis en colère et que j'ai pris position», explique Pierrot Fournier.

Toujours à propos de Léo du Lac, plusieurs chansons ont été modelées de concert avec la pianiste Jocelyne Tremblay, originaire de La Baie. Un autre partenaire fut Jean Custeau qui, malheureusement, est décédé deux mois avant le lancement du disque. Sans ce vétéran de la scène artistique, le projet n'aurait pas eu la même ampleur.

«Sa disparition a représenté un dur coup pour moi, puisque je le connaissais depuis longtemps. C'est lui qui a trouvé les musiciens, qui a fait les arrangements, qui s'est entendu avec la compagnie de disques. La guitare électrique, c'est aussi lui», fait remarquer Pierrot Fournier.

Bien sûr, il a l'intention de porter Léo du Lac sur la scène. Les premières sorties sont prévues pour l'été 2015, autour de Trois-Rivières. D'autres escales suivront ailleurs au Québec, notamment au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui n'empêchera pas le chanteur de demeurer fidèle à Brel par l'entremise de cinq concerts donnés au printemps, aux côtés de l'Orchestre symphonique de Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer