Les Grands talents au secondaire

Jimmy Doucet, le parrain parfait

Mario Ruel, vice-président du Regroupement loisir et sports... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Mario Ruel, vice-président du Regroupement loisir et sports Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guillaume Bégin, coordonnateur régional du programme des Grands talents, Jimmy Doucet, producteur et parrain de l'événement, et David Tardif, de NRJ, partenaire majeur du rendez-vous.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

(Chicoutimi) Le rendez-vous des Grands talents au secondaire a trouvé un parrain tout indiqué pour la deuxième édition de cet événement dédié aux activités artistiques et culturelles. Le metteur en scène et producteur de spectacle Jimmy Doucet est un produit des arts de la scène qui a développé son goût pour le théâtre pendant ses études secondaires à l'école Jean-Dolbeau.

« La personne la plus importante dans mes études secondaires est un travailleur social qui s'occupait de la vie étudiante et qui m'a permis de réaliser mes projets de théâtre. Après mon secondaire j'ai loué l'auditorium de Dolbeau et j'ai vendu moi-même mes billets pour présenter ma première pièce de théâtre. C'est ça que je veux raconter aux jeunes qui veulent s'aventurer dans le domaine culturel. Je veux leur dire que c'est possible et que tout le monde commence quelque part et que, souvent, ça commence au secondaire », a déballé Jimmy Doucet, visiblement heureux de s'associer à l'événement.

Hier, en conférence de presse sur la scène de l'École secondaire Charles Gravel, le metteur en scène était emballé de transmettre sa passion. « Ce que je fais comme carrière, c'est ce que je faisais à mon école secondaire. Nous avons, ici en région, des possibilités qui ne se retrouvent pas dans les grandes villes. Les gens d'ici ont l'esprit collectif très développé et ils s'impliquent dans nos projets. Ici, on coupe les maisons en deux pour faire du théâtre. Ici, les spectacles se déroulent dans des sentiers d'un kilomètre dans le bois où les comédiens sortent de partout. Ici, on fait du théâtre la nuit dans des églises, tout est possible », a fait valoir le producteur qui préfère travailler avec les gens des petites communautés que dans les grands centres.

« Je veux dire aux jeunes que la popularité, ce n'est pas la réussite. On a souvent le mauvais réflexe, quand on voit quelqu'un pendant quatre secondes dans une annonce télé, de dire lui il a réussi, il est populaire, ce n'est pas vrai. On peut faire toute sorte de choses et plein de folles affaires qui vont nous rendre heureux sans être populaire. Vous pourrez dire de moi que je suis mort heureux », s'est enflammé le metteur en scène qui s'est imposé du temps de disponibilité pour s'impliquer dans ce projet scolaire.

Le rendez-vous des grands talents au secondaire est une journée consacré aux arts et à la culture organisée par le Regroupement loisirs et sports du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'an dernier, 370 élèves de 19 écoles secondaires s'étaient donné rendez-vous pour parler de théâtre, de musique, de chant, de danse, d'animation, de variété et de journalisme.

« On espère une plus forte participation cette année. Nous avons tenu compte des commentaires formulés l'an passé et les activités seront plus techniques cette année. Les jeunes vont toucher et voir davantage d'aspects de la vie culturelle », fait valoir le coordonnateur régional du programme, Guillaume Bégin.

Le premier volet du rendez-vous des Grands talent aura lieu le 17 novembre à l'école secondaire Charles-Gravel de Chicoutimi. À cette occasion, une quinzaine d'artistes professionnels rencontreront les jeunes pour partager leur passion dans le cadre d'ateliers et de conférences.

« Les jeunes sont pleins d'idées, il faut juste qu'on les prenne au sérieux », a conclu Jimmy Doucet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer