Hervé Bouchard

Une pièce de théâtre devenue livre

Hervé Bouchard a procédé au lancement de son... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Hervé Bouchard a procédé au lancement de son dernier livre, Numéro six, lors d'une activité tenue à la librairie Les Bouquinistes de Chicoutimi. L'auteur y évoque les expériences d'un jeune Arvidien au sein du hockey mineur.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

(Chicoutimi) Après le passage à la scène, par le truchement du Théâtre CRI, voici le livre. La lecture-spectacle ayant pour titre Hivers: passages du numéro six dans les mineures est devenue tout simplement Numéro six, une oeuvre du Saguenéen Hervé Bouchard que vient de lancer le Quartanier.

Il s'agit à nouveau d'un monologue, le témoignage d'un gars d'Arvida sur le passage de l'enfance à l'adolescence. Au même titre que l'auteur, qui a donné d'innombrables coups de patins à l'ombre des Orioles, l'équivalent local du Canadien, c'est par le filtre du hockey que cette mutation est évoquée.

«Loin d'être un documentaire, c'est un poème sur la grâce, au fond. Ça porte sur un garçon qui a été au-delà de lui-même à travers son expérience au sein du hockey mineur. C'est fidèle à l'art que je fais, où j'aborde de petites choses à travers desquelles se dégagent d'autres choses qui sont de l'ordre du mythe», a énoncé Hervé Bouchard il y a quelques jours, lors d'une entrevue accordée au journal.

Le texte qu'on peut désormais lire comporte peu de différences par rapport à celui qu'a porté l'auteur sur ses épaules, de concert avec la metteure en scène Guylaine Rivard. Le dernier chapitre a été remanié, mais le principal changement, c'est le lecteur qui le percevra, surtout s'il compte parmi ceux qui ont assisté aux représentations données l'an dernier, à Jonquière.

«C'était un peu forcené, sur scène. Des gens me l'ont dit. Ils accrochaient sur une image, mais n'avaient pas le temps d'en jouir parce que j'étais rendu ailleurs. Il y a quelque chose de physique au coeur d'une telle démarche, alors que dans le texte littéraire, le lyrisme apparaît plus facilement», analyse Hervé Bouchard.

Langage obscur, images claires

Ce que doit Numéro six au monde du théâtre, c'est l'écriture en strophes, plutôt qu'en paragraphes. En revanche, le travail sur le langage, les tournures de phrases inventives, souvent pleines d'humour, sont fidèles à la manière de l'auteur, dont le catalogue comprend la bande dessinée Harvey, la pièce Parents et amis sont invités à y assister, ainsi que Mailloux, histoires de novembre et de juin.

«Je produis des images claires avec du langage obscur, mentionne-t-il d'un ton amusé, avant d'invoquer ses racines saguenéennes. Ici, nous sommes inventifs avec la langue. Nous détournons les mots, le sens, pour aller chercher de la musique. C'est ce que ma mère a toujours fait»,

Dans le même esprit, son texte a quelque chose d'artificiel, ce ton proche de la déclamation qu'on associe au monde du théâtre. Ça aussi, c'est fidèle à sa petite musique. «Tous mes livres ont été écrits en accordant de l'importance à l'oralité. Les sonorités, le rythme, aident à créer une atmosphère, à susciter des émotions», explique Hervé Bouchard.

Tout en affirmant que son passage au Théâtre Cri a eu peu d'impact sur ce qui est devenu Numéro six, il laisse entendre que les oeuvres suivantes naîtront dans un contexte différent. «Grâce à Guylaine, j'ai vécu l'expérience de faire passer un texte à travers mon corps et ça va jouer sur les prochains livres. Ils seront informés par autre chose qu'une intuition», avance l'auteur.

Parmi ces projets, il y a Harvey, qui pourrait se décliner sur une dizaine d'épisodes. Seules des contraintes de temps l'ont empêché de remettre un deuxième volet aux Éditions La Pastèque, mais des ébauches commencent à prendre forme. Il faut également signaler la lecture publique de Parents et amis le 13 octobre, à Québec. En langage de hockey, c'est la preuve que Hervé Bouchard n'a rien d'un « homer ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer