L'exposition d'une vie

L'artiste sculpteur-peintre-portraitiste Jean-Marie Laberge de Chicoutimi... (Rocket Lavoie)

Agrandir

Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Roger Blackburn
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) L'artiste sculpteur-peintre-portraitiste Jean-Marie Laberge de Chicoutimi tiendra une exposition solo, du 24 octobre au 2 novembre, à la salle d'exposition de l'espace Maestria du 18 rue Racine Est.

Intitulé Avec les mains du coeur, l'exposition comptera plus de 100 oeuvres réalisées par l'artiste. On pourrait parler de l'exposition d'une vie.

Il y aura un vernissage sur invitation vendredi alors que l'exposition sera ouverte au grand public à compter de samedi. Dessins, peintures, sculptures, reliefs, bustes, gravures et portraits, toutes les disciplines que l'artiste a explorées au cours de sa carrière.

À 80 ans, Jean-Marie Laberge a récolté plusieurs distinctions, dont le titre, l'an dernier, de Grand maître académicien, soit le plus haut rang de l'Académie internationale des beaux-arts du Québec, une reconnaissance remise par ses pairs artistes.

Formé dans sa jeunesse dans des écoles de Londres, de Washington et Québec en plus d'avoir vécu près de sept ans au Malawi en Afrique central, Laberge se laisse inspirer par la matière.

Les visiteurs pourront voir quelques huiles, toiles et gravures datant du début de sa carrière. En 1972, Laberge a délaissé la peinture pour se donner à la sculpture qui demeure son mode d'expression privilégié.

Oeuvres

Parmi les bronzes exposés, notons le Picolo-lo, l'heure du bain, le pianiste, le premier violon et les Trois grâces qui brilleront aux côtés de l'extraordinaire création Ô guitare! Ô guitare dans laquelle le musicien et sa guitare se laissent deviner.

Le carnet d'exposition fera également place à quelques monuments à caractère historique tels que Vers l'Avenir (à l'École Dominique-Racine de Chicoutimi), le monument Honorat (150e de Laterrière), le monument de l'Ange et l'enfant (Cimetière St-François-Xavier de Chicoutimi) et le monument à Françoise Simard (Fondatrice des Soeurs du Bon-Conseil de Chicoutimi).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer