Un disque pour Trio Rotteux

Intitulée Tu m'as appris, la première galette de... ((Courtoisie))

Agrandir

Intitulée Tu m'as appris, la première galette de Trio Rotteux est maintenant disponible sur support physique et en format digital.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Joël Martel
Le Quotidien

(Chicoutimi) Il y a de ces blagues auxquelles on finit par être pris au piège et qui se transforment en un véritable projet. Tel est le destin des trois musiciens qui composent Trio Rotteux, un groupe qui donne dans le country à numéros.

Les habitués des concerts de rock dans la région l'ont aperçu derrière la batterie du groupe surréaliste Les Gouroux du Rock. Or, cette fois-ci, c'est en tant que chanteur de country-pop que Charles Guay officie au sein de Trio Rotteux. Il s'est ainsi joint en cours de route aux deux membres fondateurs, Ovide Coudé et Antoine Simard.

«Le projet a débuté avec Ovide et Antoine qui, pendant des nuits inspirées, se sont amusés à rendre hommage au style de country qu'on peut retrouver sur des cassettes des années 80 qui sont généralement vendues dans des relais routiers comme Chez Francinette, d'expliquer avec amusement Charles Guay. Et puis, j'ai commencé à collaborer avec eux et là, on a enregistré nos chansons dans le sous-sol d'Antoine.»

À la suite de ces sessions d'enregistrement, que le musicien qualifie de nébuleuses, le trio a rassemblé les titres de ce qui deviendrait ultérieurement un vrai album. Toutefois, comme ces premiers enregistrements gagnaient à être bonifiés, le trio a donc décidé d'accorder une deuxième chance à ces chansons en s'associant à Alexandre Bédard en tant que producteur. "Ça fait déjà un an qu'on a terminé la production, de se remémorer Guay. On avait fait ça dans un sous-sol d'église et on a jugé que c'était enfin le temps de rendre tout ça disponible.»

Intitulée Tu m'as appris, cette première galette du Trio Rotteux a été lancée le 10 octobre. Disponible sur support physique auprès du groupe, il est aussi possible de se le procurer en format digital via le site Bandcamp du groupe.

En prêtant l'oreille à Tu m'as appris, on est tout d'abord étonné du sérieux avec lequel le projet a été abordé. En effet, l'auditeur qui ignore la genèse du projet peut très bien croire qu'il y entend le fruit d'une démarche des plus authentiques. «Honnêtement, même si on a du fun et que c'est très deuxième degré, on a fini par vraiment aimer nos chansons et à les trouver bonnes. Plus tu l'assumes et plus c'est réel, autant pour celui qui joue que pour celui qui écoute. Bref, on s'est forcé et il y a plein d'arrangements et on a même des invités comme Bruno Chabot au violon.»

Si le chapeau de chanteur est partagé à tour de rôle entre les trois musiciens, c'est non seulement parce que ceux-ci y composent tous des pièces, mais aussi par souci d'équilibre. «L'album est quand même assez diversifié. Ovide interprète des chansons qui ressemblent à des ''tounes'' d'un bonhomme de pastorale. Pour ma part, c'est de la pop country vraiment assumée. Quant à Antoine, ça fait plus chansonnier. C'est une bonne chose qu'on a tous notre style parce que sinon, ça aurait été vraiment difficile à supporter, mais nos styles ensemble, ça donne quelque chose d'étrangement cool.»

Bien qu'aucune date ne soit encore au calendrier pour Trio Rotteux, Charles Guay assure que des concerts s'y ajouteront bientôt et que des musiciens supplémentaires les rejoindront sur scène.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer