Les monstres marins à l'honneur

Les sculpteurs Patrice Duchesne, Giuseppe Benedetto, Yves Tremblay... (Le quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les sculpteurs Patrice Duchesne, Giuseppe Benedetto, Yves Tremblay et Jérémie Giles font partie des sept artistes associés au projet "Une route maritime sur terre".

Le quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

(LA BAIE) Les rives de la baie des Ha! Ha! seront ornées de sept grandes sculptures réalisées par des artistes de la région au cours de l'été pour former « Une route maritime sur terre », un projet de symposium de sculptures sous la direction artistique du souffleur de verre et sculpteur Giuseppe Benedetto.

Les sept sculpteurs associés à ce projet devront réaliser une oeuvre qui établit un lien entre l'imaginaire populaire des monstres marins et leur démarche artistique. Les sculptures seront réalisées, du 2 au 15 août, dans des matériaux résistant aux intempéries, comme l'aluminium, l'acier, la pierre et autres pour durer dans le temps. Elles deviendront ainsi les premières pièces d'une Route maritime sur terre qui s'étendra entre le quai de Bagotville et celui de Grande-Baie, le long de la piste cyclable. D'autres oeuvres s'ajouteront au cours des années à venir, promet le souffleur de verre qui rêve à ce projet depuis plusieurs années et qui voit le jour grâce au programme de Saguenay, capitale culturelle du Canada 2010.

 

« Ces monstres marins apparaîtront sous différentes formes, méchantes ou gentilles. Il y aura un méchant sébaste de Vic Dallaire, une figure de proue de Patrice Duchesne, une sinueuse anguille de Jean-François Fillion, une ravissante sirène de Jérémie Giles, un fjord et un lac uni par la baie des Ha! Ha! et une canne à pêche qui capture une cabane à pêche que certains considèrent comme monstrueuse », a décrit Giuseppe Benedetto, qui réalisera quant à lui un gentil béluga dans trois blocs de granit.

Quatuor d'activités culturelles

Ce projet s'inscrit dans un concept regroupant quatre activités artistiques qui seront réalisées dans le cadre de Saguenay, Capitale culturelle du Canada 2010. Les activités auront comme thématique l'exposition sur les monstres marins du Musée du Fjord. En plus des sculpteurs qui exploiteront ce thème, le directeur artistique des Aventures d'un Flo, Louis Wauthier, a réalisé un spectacle de bal des lasers intitulé « À la recherche du fromage en crottes « qui prendra l'affiche à compter du 22 juillet. La fameuse caisse de fromage de la Fromagerie Boivin qui baigne dans les abysses du fjord se fera poursuivre par un bal de monstres marins au laser dans une conception scénique où la musique, les couleurs, l'eau et les effets spéciaux seront au rendez-vous.

Pour compléter ce quatuor d'activités culturelles, une équipe de trois amuseurs de rue animeront la promenade piétonnière d'un bout à l'autre de la baie des Ha! Ha! en campant des personnages connus de La Baie et qui raconteront des histoires de monstres marins aux promeneurs et aux cyclistes qui voudront bien les écouter durant les mois de juillet et août. L'équipe du Musée du fjord a alimenté Louis Wauthier des informations nécessaires pour rédiger les contes des amuseurs de rue pour l'activité « Laisse-moi te raconter ».

Les Baieriverains s'unissent donc pour offrir un quatuor d'activités culturel tout au long de l'été. Président de l'arrondissement de La Baie et représentant de Saguenay, Capitale culturelle du Canada 2010, Jean-Eudes Simard, a fait savoir que 550 000 $ ont été investis dans ce projet qui allie les forces culturelles du secteur.

Cette idée de réaliser des activités autour des monstres marins a germé dans la tête de Guylaine Simard, directrice du musée du fjord, en 2007. Elle a même confié avoir vu, elle-même, un monstre marin dans le Saguenay quand elle était sur un bateau avec son père lors de la complétion de nage du Martahon du Saguenay à l'époque, une autre légende qui agrémenté la rencontre de presse qui avait lieu au musée.

Louis Wauthier a très bien résumé l'esprit de quatuor, en fin de rencontre en disant : « Cet été, quand on vient à La Baie c'est pour y passer toute la journée. On visite le musée le matin, on assiste au spectacle des lasers en après-midi, on se promène sur la piste cyclable pour écouter les amuseurs publics et voir les sculpteurs à l'oeuvre et on assiste aux Aventures d'un flo en soirée ».

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer