Théâtre La Rubrique

Automne atypique, mais remarquable

Pour une rare fois, une production destinée aux... ((Archives))

Agrandir

Pour une rare fois, une production destinée aux adultes, Les Belles-Soeurs, a attiré autant de spectateurs que les pièces offertes aux jeunes par le Théâtre La Rubrique.

(Archives)

Partager

Sur le même thème

Daniel Côté
Le Quotidien

(Chicoutimi) Le Théâtre La Rubrique a vécu un automne atypique, mais néanmoins remarquable, grâce aux spectacles présentés à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Pour une rare fois, le volet adulte a pris autant d'ascendant que le volet jeunesse, un phénomène qui tient un peu aux Belles-Soeurs, un peu au Festival international des arts de la marionnette, qui a eu lieu en septembre.

Cet événement est si populaire auprès des enfants et des adolescents, notamment ceux qui le fréquentent pendant les heures de cours, que La Rubrique a pratiqué la version théâtrale du retrait préventif. Elle n'a offert que deux productions, en effet, soit Le plus court chemin entre l'école et la maison, en octobre, ainsi que Burletta, dans les derniers jours.

«Nous ne voulions pas nous piler sur les pieds et même si nous avons commencé plus tard que d'habitude, la réponse des écoles pour Le plus court chemin a été moins bien que nous l'avions anticipé. D'un autre côté, la séance réservée au grand public a donné une bonne salle», fait observer Stéphane Boivin, responsable des communications et du développement des publics.

Preuve que ce tassement de la demande constituait un phénomène circonstanciel, cinq représentations scolaires ont été offertes la semaine dernière, lors du passage des artisans de Burletta. Ce spectacle destiné aux enfants âgés de cinq à 12 ans a attiré plus de 1500 personnes, et ce, sans compter celles qui ont assisté à la représentation d'hier, ouverte à tous les publics.

Cet élan survivra aux libations des Fêtes, puisque les pièces proposées d'ici à la fin de la saison, en mai, suscitent une bonne réponse de la part des écoles. Notons qu'en plus des enfants, les ados auront deux occasions de se pointer à la Salle Pierrette-Gaudreault. Ils pourront voir Pour en finir avec... Cyrano, le 22 février, ainsi que L'Océantume, le 19 avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer