Burletta du Théâtre de l'Aubergine

D'une génération à l'autre

Jongler avec des fleurs ne représente que l'un... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Jongler avec des fleurs ne représente que l'un des défis relevés par les artistes associés à Burletta, un spectacle qui sera présenté une nouvelle fois aujourd'hui, à Jonquière.

(Photo Rocket Lavoie)

Partager

Daniel Côté
Le Quotidien

(Jonquière) Les plus vieux penseront à La Ribouldingue en voyant Burletta, une création du Théâtre de l'Aubergine proposée aujourd'hui à 13h30, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Quant aux enfants qui occupaient tous les sièges hier avant-midi, lors d'une représentation scolaire, ils penseront à Burletta si, un jour, ils font la connaissance de Paillasson, Dame Plume et compagnie.

À chacun ses références, mais ce que montre cette production déjantée, c'est qu'il y a des phénomènes qui transcendent les générations. Le désir de s'amuser pour s'amuser, par exemple, sans voir son esprit balisé par des considérations pédagogiques. La seule leçon que transmet Burletta, en effet, tient à l'importance du rire au sein d'un régime de vie équilibré.

Il n'y a pas d'histoire à proprement parler. Ce qu'on voit, pendant une heure, c'est une série de numéros livrés par les cinq artistes associés au spectacle. Ils parlent peu, mais s'expriment abondamment par l'entremise de cris, de rires, de grognements et d'onomatopées variées, sans parler de leur gestuelle.

Leurs réactions souvent exacerbées, généralement très drôles, sont provoquées par des activités comme la danse, la jonglerie, des acrobaties et des numéros traditionnels comme celui des assiettes tournant au bout d'une tige. Ces performances sont intéressantes, mais pas autant que la propension du groupe à perturber le cours des choses, à la manière d'un enfant turbulent.

À cet égard, l'un des moments les plus joyeusement chaotiques a coïncidé avec le numéro des assiettes. Le seul homme de la distribution, Wanderson Damaceno, a eu beaucoup de mal à en faire tourner six en même temps, puisque ses camarades n'ont cessé de papillonner autour, lançant de la vaisselle et l'échappant, tout en multipliant les clowneries.

Plus de détails dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer