Michel Bonneau accède à la présidence

Voici les nouveaux administrateurs de l'Ordre du Bleuet,... (Photo Christiane Laforge)

Agrandir

Voici les nouveaux administrateurs de l'Ordre du Bleuet, à l'exception de Gaétan Côté, qui était absent quand la photo a été prise. Il s'agit de Chantale Hudon, Clément Fortin, Johanne Belley, Michel Bonneau, Germaine Tremblay et Régis Guérin.

Photo Christiane Laforge

Partager

Daniel Côté
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le départ du fondateur constitue toujours un passage délicat dans la vie d'une organisation. Il faut beaucoup du doigté pour franchir cette étape incontournable et, justement, c'est ce qu'a démontré le premier président de l'Ordre du Bleuet, l'artiste Jérémie Giles.

Après avoir porté ce projet sur les fonds baptismaux, il y a trois ans, le Jonquiérois vient de céder son poste à Michel Bonneau, l'ancien directeur régional du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec. Il pourra donc s'investir dans la création de nouvelles oeuvres, notamment des sculptures, en sachant que la suite des choses est assurée.

«Jérémie a choisi un très bon président et la transition a été bien faite. Il sera moins présent, mais continuera de veiller au grain parce que l'Ordre du Bleuet est son bébé», a commenté Clément Fortin, vice-président Lac-Saint-Jean, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

Il est l'unique membre du conseil d'administration présent depuis le début des activités, il y a trois ans. L'équipe est complétée par la secrétaire Germaine Tremblay, le trésorier Régis Guérin, la vice-présidente Saguenay, Johanne Belley, ainsi que les administrateurs Gaétan Côté et Chantale Hudon.

À Alma en 2013

Les changements apportés à l'Ordre du Bleuet ne se limitent pas au conseil d'administration. Ils touchent également le lieu où sera présenté le gala annuel, puisque c'est au Lac-Saint-Jean, plus spécifiquement à la Salle Michel-Côté d'Alma, que la région rendra hommage à dix personnalités provenant du milieu culturel.

«Nous voulons qu'il y ait une alternance avec le Saguenay», explique le nouveau président, Michel Bonneau. Il précise que c'est le 15 juin que les lauréats et leurs proches, autant que le grand public, auront rendez-vous pour la quatrième édition. Déjà, le comité de candidature a sélectionné les lauréats. Deux seront honorés à titre posthume, alors que deux autres seront des Bleuets d'ailleurs.

«Il y a énormément de noms qui ont été soumis à notre attention. Ceux qui n'ont pas été retenus seront à nouveau en lice l'an prochain», fait observer Clément Fortin. L'identité du président d'honneur, qu'il a le mandat de dénicher, sera dévoilée dans les prochains mois.

Une autre des priorités du conseil d'administration consiste à compléter le montage financier. Jusqu'à présent, il est arrivé à équilibrer son budget, qui joue autour de 25 000$ par année. Des commandites, ainsi que l'appui des villes de Saguenay, Alma et Roberval, comptent parmi ses principales sources de revenus.

«On n'a pas de dette significative, mais j'ai l'intention de solliciter d'autres municipalités», révèle Michel Bonneau, qui veut assurer la pérennité de l'organisation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer