Le tribunal émet un mandat d'arrestation contre le présumé meurtrier Côté

Le Jonquiérois Marc-Étienne Côté.... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le Jonquiérois Marc-Étienne Côté.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déjà recherché par la Sûreté du Québec pour le meurtre d'Israël Gauthier-Nepton, le Jonquiérois Marc-Étienne Côté est maintenant sous mandat d'arrestation par le tribunal.

Jeudi, l'un des 10 hommes les plus recherchés au Québec devait subir des procès pour des menaces, des voies de fait, de l'entrave au travail des policiers et plusieurs autres dossiers.

Mais comme l'individu de 36 ans n'est pas trouvable depuis le 19 novembre, la nuit où la victime a été assassinée en pleine rue, il n'était naturellement pas présent au Palais de justice de Chicoutimi.

« Je vais demander l'émission d'un mandat d'arrestation étant donné qu'il n'est pas présent ce matin (jeudi) », a précisé Me Jean-Sébastien Lebel, procureur de la Couronne.

De son côté, Me Charles Cantin a confirmé ne pas avoir de nouvelles ni de contacts avec son client depuis quelques semaines et il ne s'est pas opposé au mandat d'arrestation.

Les autorités de la Sûreté du Québec ont aussi décidé d'offrir une récompense de 2000 $ pour obtenir des informations sur l'endroit où pourrait se cacher Marc-Étienne Côté.

Le criminel mesure 1,70 mètre (5'7¨), pèse 103 kilogrammes (227 livres), a les yeux bruns, les cheveux bruns, rasés très courts.

Les policiers demandent la collaboration du public pour retracer Côté, mais précisent que les citoyens ne doivent pas essayer de l'arrêter par eux-mêmes, car il est considéré comme dangereux.

Marc-Étienne Côté n'est pas un inconnu du milieu judiciaire et des forces policières.

Il a déjà purgé une peine de cinq ans de pénitencier pour avoir séquestré et volé un couple et deux dames de Dolbeau-Mistassini. Il a également été impliqué dans une poursuite policière sur l'autoroute 70, entre Jonquière et Larouche. La poursuite s'était terminée par une voiture de patrouille dans le fossé.

Côté a également été accusé d'avoir foncé dans un barrage policier, alors qu'il était âgé dans le début de la vingtaine. Faute de preuves, il avait été acquitté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer