Le Jonquiérois Daniel Lemieux a pris le chemin de la prison

Daniel Lemieux a pris le chemin de la... ((Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie))

Agrandir

Daniel Lemieux a pris le chemin de la prison.

(Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lemieux, un homme de 65 ans, a reconnu sa culpabilité en janvier dernier aux accusations de possession et de distribution de plus de 70 000 fichiers de pornographie juvénile et d'un mauvais entreposage d'une arme à feu. Il a aussi réglé un dossier de bris de condition pour avoir utilisé un ordinateur et internet, alors que ça lui était interdit.

Me Sébastien Vallée, procureur de la Couronne, avait établi, à la suite du travail de l'Équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec, que la fouille de l'ordinateur personnel de Lemieux contenait 50 049 fichiers de photos de pornographie juvénile, 15 525 dossiers de nudité juvénile, de 5552 fichiers animés de pornographie juvénile et 30 autres fichiers animés de nudité.

Il a été démontré que Daniel Lemieux n'a pris aucune des photos ou des vidéos sur lesquels les enfants apparaissent. La Couronne a expliqué que les photos démontrent des enfants, garçons et filles, de quelques mois à l'adolescence, qui sont impliquées dans des relations sexuelles avec des adultes ou des animaux. Les images et vidéos sont très explicites.

C'est le 30 octobre 2014 que la vie de Daniel Lemieux, qui est atteint de la sclérose en plaques, a vu sa vie basculer. Les policiers de la SQ sont débarqués au domicile de l'accusé aux petites heures du matin. Leur enquête a ciblé la période du 1er janvier 2010 au 30 octobre 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer