Déviant sexuel dangereux

Fortin à l'ombre pour un an et demi

Le déviant sexuel Éric Fortin écope de 17... ((Archives))

Agrandir

Le déviant sexuel Éric Fortin écope de 17 mois et demi de prison pour des bris de probation et des menaces. Mais surtout, le tribunal lui impose une probation de 36 mois afin de s'assurer de réduire le plus possible ses pulsions sexuelles pour assurer la sécurité du public.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le déviant sexuel Éric Fortin écope de 17 mois et demi de prison pour des bris de probation et des menaces. Mais surtout, le tribunal lui impose une probation de 36 mois afin de s'assurer de réduire le plus possible ses pulsions sexuelles pour assurer la sécurité du public.

public.Le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec, a rendu sa décision. Il réduit la sentence de 11,5 mois de détention préventive.

Fortin, âgé de 44 ans, a commis de nombreux bris de probation au fil des mois précédant son arrestation et a fait des menaces. Les policiers avaient aussi découvert un calepin de notes dans lequel il laissait voir qu'il voulait enlever, agresser sexuellement et tuer des femmes.

Cette inquiétude a amené les intervenants des tribunaux à analyser diverses pistes de solutions afin de venir en aide à Fortin.

Il sera donc soumis à un traitement d'hormonothérapie pour les quatre ou cinq prochaines années et sera suivi de très près par plusieurs spécialistes de la santé mentale et pour ses problèmes sexologiques et de consommation de stupéfiants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer