«Les policiers n'auraient pas dû parler au juge»

Le juge Michel Boudreault... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le juge Michel Boudreault

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les policiers contactés par le juge Michel Boudreault concernant certains éléments d'enquête dans l'affaire Yves Martin ont été rencontrés par la direction de la Sécurité publique de Saguenay. «La règle, c'est la Couronne. Toujours», a affirmé le directeur de la Sécurité publique de Saguenay, Denis Boucher.

«C'est certain que les policiers n'auraient pas dû traiter avec le juge. Lorsque nous avons des demandes, c'est toujours avec la Couronne qu'on échange. C'est la procédure», a réagi le directeur Denis Boucher, lorsque questionné à propos de la situation délicate du dossier Yves Martin.

La question lui a été posée hier, lors d'un point de presse organisé pour le dévoilement du rapport annuel du service de police.

Denis Boucher a déclaré que les policiers impliqués avaient bel et bien été rencontrés par la direction et qu'un rappel de la procédure leur avait été fait.

On ignore toutefois si les agents ont reçu un avertissement ou un blâme.

Rappelons que le juge Michel Boudreault a demandé directement à des policiers certaines précisions concernant les éléments de preuve (configuration du rang Saint-Paul) dans l'affaire Yves Martin, accusé de conduite avec les facultés affaiblies et de conduite dangereuse causant la mort. Cette démarche est contraire aux procédures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer