Sylvain Tremblay multirécidiviste de l'alcool au volant

Deux ans de prison, huit ans sans conduire

Sylvain Tremblay ne représentera plus un danger au... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Sylvain Tremblay ne représentera plus un danger au volant pour plusieurs années.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le multirécidiviste de l'alcool au volant, Sylvain Tremblay, écope d'une sentence de deux années de prison et d'une interdiction de conduire de huit années après avoir plaidé coupable à une huitième accusation de conduite en état d'ébriété.

Incarcéré depuis le 20 juillet dernier, Tremblay devait subir son enquête de remise en liberté. Il a plutôt décidé, après discussion avec son avocat Me Charles Cantin, de régler son dossier devant le juge Pierre Lortie, de la Cour du Québec.

Tremblay, un individu de 54 ans de la rue Saint-Louis à Jonquière, avait été dénoncé par un citoyen alors que sa conduite était erratique.

Arrêté par les policiers de la Sécurité publique de Saguenay, Tremblay a présenté des taux d'alcoolémie de .149 et .153.

Si les taux ne sont pas nécessairement démesurés et qu'il n'y a pas eu, heureusement, d'accident faisant des blessés, Tremblay savait qu'il s'exposait à une peine sévère.

L'homme possède de nombreux antécédents judiciaires en pareille matière. Il avait été condamné à des conduites avec les facultés affaiblies en 1987, 1990, 1992, 1999 et 2005 dans le district judiciaire de Chicoutimi.

Le client de Me Cantin a aussi été accusé à deux autres occasions dans d'autres districts judiciaires du Québec.

Il avait aussi été acquitté d'accusations similaires en 2003, 2011 et 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer