Accusée du meurtre de son père

Stacey veut suivre une cure de désintoxication

Stacey Denis-Damée pourrait suivre une cure de désintoxication... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Stacey Denis-Damée pourrait suivre une cure de désintoxication avant de subir un procès de meurtre prémédité sur son père de 46 ans.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Stacey Denis-Damée pourrait suivre une cure de désintoxication avant de subir un procès de meurtre prémédité sur son père de 46 ans.

C'est l'intention annoncée par l'avocat de la femme de 21 ans d'Obedjiwan (Opitciwan), Denis Otis. Elle a comparu hier au Palais de justice de Roberval devant le juge Richard P. Daoust pour la suite des procédures. Dans les faits, son avocat devra formuler sa demande à la Cour supérieure du Québec. Comme il s'agit d'accusation de meurtre, une demande de remise en liberté doit être adressée à cette instance. Pour ce qui est de la Cour du Québec, les procédures suivront leurs cours, ce qui devrait mener à une enquête préliminaire qui sera tenue ultérieurement.

Stacey Denis-Damée serait en mesure de subir un procès. En revanche, elle devra régler ses problèmes de dépendance avant de le faire. C'est l'accusée qui a formulé la demande à son avocat de suivre une thérapie fermée de six mois dans une institution spécialisée.

Me Denis Otis a pu prendre connaissance d'une partie de la preuve. Pour ne pas nuire au déroulement de l'affaire, il n'a pas voulu dévoiler les circonstances du drame. Il a confirmé que Stacey Denis-Damée a tué son père Alfred Denis-Damée avec une arme blanche à la suite d'une altercation.

Le meurtre a eu lieu vers 2h dans la nuit de samedi à dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer