Charles Tremblay présente ses excuses devant le tribunal

Charles Tremblay, le chauffard de Laterrière qui a... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Charles Tremblay, le chauffard de Laterrière qui a tué son ami dans un accident de la route, s'est adressé pour la première fois au tribunal, hier matin.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

«Les gestes que j'ai posés, je les regrette énormément. Je vais tout faire pour que ça se passe bien en prison et après. Je m'en veux et je tiens à m'excuser auprès de la famille (d'Alex Fortier). »

Charles Tremblay, le chauffard de Laterrière qui a tué son ami dans un accident de la route, s'est adressé pour la première fois au tribunal, hier matin. Dans le box des accusés, le jeune homme a prononcé quelques phrases avant que le juge Rosaire Larouche confirme la suggestion commune de trois ans de pénitencier. Il lui interdit de conduire pendant quatre ans à sa sortie de prison.

Le 10 mai 2014, Tremblay a pris sa voiture en état d'ébriété, sans un permis de conduire valide et sans immatriculation et a offert à son ami Alex Fortier d'aller l'essayer.

En sortant de la Réserve faunique des Laurentides, Tremblay a poussé son véhicule à plus de 130 kilomètres à l'heure. Il a perdu le contrôle dans une courbe. L'Acura a effectué six tonneaux avant de s'immobiliser dans le terre-plein du boulevard Talbot, à Laterrière. La victime a été éjectée de la voiture et est décédée.

À l'arrivée des secours, Tremblay avait déclaré que c'est son ami qui conduisait, alors que ce n'était pas le cas.

Le jeune homme de 20 ans est revenu au tribunal pour que le magistrat rende la sentence finale dans cette histoire qui remonte au 10 mai.

«Les choses ne seront pas faciles pour un jeune homme de votre âge, qui était sans antédécent judiciaire. Par contre, vous pouvez vous dire que vous êtes toujours vivant. De plus ça va être deux deuils à faire, celui qui a perdu la vie (messe anniversaire en fin de semaine) et celui qui part pour le pénitencier ", a mentionné le juge.

«Une peine ne peut redonner la vie. Mais elle ne peut être non plus une vengeance ", a conclu le magistrat en offrant ses condoléances à la famille Fortier.

Durant sa courte allocution au tribunal, le juge Rosaire Larouche a souligné le travail des deux procureurs au dossier, Me Mélanie Paré, (Couronne) et Me Olivier Théorêt (Défense).

«Nous avons eu deux procureurs aguerris et crédibles dans cette affaire. Pour en arriver à une suggestion commune, les deux parties ont dû tenir des discussions sérieuses. »

«Les procureurs ont fait preuve d'une grande objectivité dans ce dossier ", de dire le magistrat.

Bonnes discussions

L'avocat en défense, Me Olivier Théorêt, n'a pas caché que cette dernière présence au tribunal a été difficile pour les familles concernées et surtout pour son client qui, à 20 ans, prend le chemin du pénitencier.

«C'est extrêmement émotif pour tout le monde. C'est une tragédie épouvantable qui est arrivée. Vous l'avez vu, mon client regrette amèrement les gestes. Il a offert ses sympathies à la famille. Les deux familles se côtoient depuis longtemps. La peine va être lourde pour lui aussi, mais toutes ses pensées vont à la famille de la victime ", a mentionné Me Théorêt.

Celui-ci confirme que les deux familles se parlent toujours malgré le tragique événement du 10 mai 2014.

«Elles continuent à se parler. Les deux mères vivent un deuil, une d'avoir perdu son fils et l'autre de voir son garçon partir au pénitencier. C'est extrêmement difficile. »

Me Théorêt ne s'est pas montré surpris que le juge entérine la suggestion commune des deux avocats, même s'il est assez rare que ça se produise dans des dossiers aussi importants.

«Elle a été faite avec Me Paré. Nous nous sommes assis et nous avons regardé la jurisprudence pour la détermination de la peine. Au final, nous avons fait preuve d'objectivité et la peine reflète la gravité du geste ", a conclu le criminaliste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer