Conduite avec les facultés affaiblies

Laurie Doucet plaide coupable

Jeune fille aux cheveux noirs à l'époque d'Occupation... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Jeune fille aux cheveux noirs à l'époque d'Occupation double, Laurie Doucet a changé son look en passant à la couleur blonde.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Laurie Doucet, l'une des anciennes vedettes de l'émission Occupation double, a reconnu sa culpabilité à une conduite avec les facultés affaiblies, survenue le 15 décembre dernier à Montréal.

La jeune femme originaire de Jonquière a été arrêtée par un policier du Service de police de la ville de Montréal après une sortie avec des copines.

L'agent avait fait remarquer aux jeunes adultes de prendre un taxi plutôt que leur voiture en raison de leur état d'ébriété.

Le quatuor avait suivi les recommandations de l'agent du SPVM. Sauf que plus tard, elles sont revenues à leur véhicule.

Croyant qu'elle était en mesure de conduire, Doucet a pris le volant. Quelques minutes plus tard, le policier, celui-là même qui avait donné l'avertissement a remarqué le passage du véhicule et l'a intercepté.

« Ma cliente ne croyait pas qu'elle était en état d'ébriété. Même que le policier a remarqué peu de symptômes dans son comportement. Elle a fait une mauvaise évaluation de son état », a mentionné Me Julien Boulianne.

La jeune femme a soufflé des taux de .189 et .191 à son arrivée au poste de police montréalais.

Hier matin, elle a plaidé coupable au Palais de justice de Chicoutimi devant la juge Sonia Rouleau, de la Cour du Québec.

La cliente de Me Julien Boulianne a fait transférer son dossier de Montréal dans les jours qui ont suivi son arrestation.

Laurie Doucet a reçu une amende de 1250 $ et a perdu son permis de conduire pour une année.

« Ce qui est le plus inquiétant dans votre cas, c'est votre capacité à consommer de l'alcool. Les symptômes étaient très faibles et pourtant les taux enregistrés ont été importants», a conclu la juge Rouleau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer