Jean-François Cantin

28 nouveaux chefs

Jean-François Cantin est accusé de 28 nouveaux chefs... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Jean-François Cantin est accusé de 28 nouveaux chefs d'accusation en matière de leurre informatique et de grossière indécence.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Vingt-huit nouveaux chefs d'accusation en matière de leurre informatique et de grossière indécence ont été portés contre Jean-François Cantin, de Dolbeau-Mistassini.

L'homme de 20 ans a été arrêté le 17 décembre dernier pour avoir effectué du leurre informatique auprès de mineures. Les nouvelles accusations concernent huit jeunes filles d'Alma, Dolbeau-Mistassini, Québec, Mashteuiasth et Saguenay.

Jean-François Cantin aurait abordé ses victimes sur des réseaux sociaux comme Instagram, Snapchat et Facebook. L'homme utilisait le pseudonyme de «Alex Sasseville» pour tenter de séduire ses victimes pour ensuite leur expédier du matériel de nature sexuelle. De plus, il leur exhibait son pénis en érection. En échange, il aurait réclamé des photos des seins des huit victimes.

L'avocat de Cantin, Me Donald Dupéré, était hier au Palais de justice de Roberval pour recevoir ces nouvelles accusations. Il va analyser la preuve avant de prendre une orientation dans le dossier le 29 mai prochain.

Jean-François Cantin demeure en liberté, mais doit respecter des conditions très restrictives, dont celle de ne pas entrer en contact avec des mineures ainsi que d'utiliser Internet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer