Carl Lavoie en thérapie

Le Jonquiérois Carl Lavoie s'en va en thérapie... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le Jonquiérois Carl Lavoie s'en va en thérapie pour une période de trois mois afin d'essayer de régler ses problèmes de consommation d'alcool.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Carl Lavoie tentera de venir à bout de sa dépendance envers la bouteille en suivant une thérapie de trois mois.

xL'individu de Jonquière a subi, hier, son enquête de remise en liberté. Il avait été arrêté lundi dernier à la suite d'une dispute conjugale.

En fait, les policiers de la Sécurité publique de Saguenay sont intervenus au domicile de l'ex-conjointe de Lavoie en raison d'un appel au 911.

L'accusé de 44 ans se trouvait en état d'ébriété. Il est accusé de voies de fait armées sur la dame (il avait un couteau entre les mains) et de l'avoir séquestrée. Comme il n'en est pas à ses premières apparitions devant le tribunal, Lavoie a par le fait même brisé six conditions de probation.

« Nous avons réussi à lui trouver une thérapie. Il passera les trois prochains mois au Centre Caroline-Roy en Estrie afin de vaincre son problème de consommation d'alcool », a mentionné Me Julien Boulianne, l'avocat en défense.

Lavoie se trouve présentement en période de détention les fins de semaine. Il avait été condamné en octobre à 99 jours d'emprisonnement à purger de façon discontinue. Il avait été reconnu coupable de menaces, d'entrave au travail des policiers et d'avoir séquestré son ex-conjointe, la même que lundi dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer