Accrochage sur la rue Jacques-Cartier

Roch Lavoie devra expliquer

Roch Lavoie, de Saint-Honoré, qui a déjà été... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Roch Lavoie, de Saint-Honoré, qui a déjà été condamné à sept reprises pour des conduites avec les facultés affaiblies, est sous l'interdiction de conduire jusqu'en mars 2017.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Roch Lavoie, de Saint-Honoré, qui a déjà été condamné à sept reprises pour des conduites avec les facultés affaiblies, est sous l'interdiction de conduire jusqu'en mars 2017. Mais deux ans avant l'expiration de sa sentence, il aurait conduit encore une fois un véhicule automobile sur une voie publique. Comme si cela n'était pas suffisant, il a été impliqué dans un accident de la route.

L'homme de 54 ans a été arrêté mercredi matin, le 11 février, pour un événement qui se serait produit le 7 février. Il a comparu mercredi après-midi devant le juge Jean Hudon, de la Cour du Québec.

Lavoie est un individu très connu du milieu judiciaire. Il a déjà été condamné à plusieurs reprises pour des conduites avec les facultés affaiblies. En 2007, pour ses sixième et septième condamnations, Lavoie avait écopé de neuf mois de prison et d'une peine de 14 mois en société. Le juge Jean-Yves Tremblay lui avait aussi interdit de conduire tout véhicule à moteur pendant 10 ans.

Pour revenir aux événements de la fin de semaine, Lavoie, qui demeure dans une maison de chambres de Chicoutimi, aurait emprunté la camionnette de la propriétaire de la résidence. Deux personnes l'ont vu quitter les lieux à bord du véhicule.

Sur la route, il a été impliqué dans un accrochage à un feu de circulation de la rue Jacques-Cartier. La victime de l'accident a pu faire une description du conducteur, qui a quitté les lieux, et a signalé le fait aux policiers.

Les policiers de Saguenay ont été en mesure de retracer la camionnette, mais le conducteur n'était plus à l'intérieur. Ils ont vérifié auprès de la propriétaire du véhicule, qui a indiqué que Lavoie avait pris son véhicule.

Sous les conseils de son avocat, Me Charles Cantin, Lavoie s'est rapporté aux policiers, qui ont procédé à son arrestation.

L'enquête de remise en liberté se déroulera ce matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer