Trois braqueurs de Mistassini

Les charges s'alourdissent

La feuille de route de Dany Bernatchez, Matthieu... ((Photo tirée de Facebook))

Agrandir

La feuille de route de Dany Bernatchez, Matthieu Cormier et Carolann Coll s'est alourdi considérablement avec des accusations pour des vols armés à Trois-Rivières et Sept-Îles et une introduction par infraction.

(Photo tirée de Facebook)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

(Roberval) La feuille de route des trois présumés braqueurs de la Banque Nationale de du secteur Mistassini s'alourdit. Le trio est accusé d'avoir tiré en direction d'individus lors d'une introduction par infraction à Québec et d'avoir commis des vols qualifiés à Sept-Îles et Trois-Rivières.

Dany Bernatchez, Matthieu Cormier et Carolann Coll de Sept-Îles ont comparu hier au Palais de justice de Roberval pour faire face à un total de 56 chefs d'accusation dont celui d'avoir déchargé une arme à feu, voies de faits avec lésion, vol qualifié, introduction par infraction, possession d'une arme prohibée et complot.

Leurs frasques ont commencé la nuit du 1er janvier dans un bar de danseuse de Trois-Rivières. Le trio aurait commis un vol qualifié dans l'établissement alors que s'y trouvaient quelques clients. Ils auraient braqué un fusil de calibre .12 tronçonné pour menacer les occupants.

Le lendemain, Dany Bernatchez et Matthieu Cormier se seraient introduits par effraction dans une maison de la rue Évangéline à Québec. Ils y ont menacé deux hommes avec le calibre .12. Au moins un coup de feu aurait été tiré. De plus, les deux hommes de 18 ans auraient infligé une raclée à l'un des deux occupants. Lors de cette invasion, Carolann Coll n'était pas présente. Elle aurait en revanche comploté avec Christopher-David Marier, Michael Marcoux et Vincent Derosby pour orchestrer cette invasion qui aurait un lien avec la vente de drogue, selon des sources au fait du dossier.

L'escapade s'est poursuivie à Sept-Îles le 6 janvier dernier alors qu'au moins un des membres du trio se serait introduit dans l'épicerie Santerre de la rue Monseigneur-Blanche. Il a menacé la caissière, toujours avec le .12 tronçonné. Elle leur a remis le contenu du tiroir-caisse et l'argent qui se trouvait dans le bureau du gérant. Le larcin a été filmé par une caméra de surveillance. Le voleur avait une cagoule sur la tête. Il s'est enfui à pied et n'a pas été intercepté par les policiers.

Finalement, la tournée du trio s'est terminée à Dolbeau-Mistassini quand les trois jeunes adultes se sont fait arrêter après avoir commis un vol à main armée à la Banque Nationale du secteur Mistassini.

C'est Dany Bernatchez qui fait face au plus grand nombre d'accusations avec près de 30 nouveaux chefs, ce qui inclut plusieurs non-respects des conditions de remise en liberté. Il avait été condamné à l'âge de 18 ans à une peine de neuf mois pour un vol qualifié. Comme il est récidiviste, il s'expose à une peine minimale de 7 ans tandis que Cormier et Coll sont passibles d'un emprisonnement de 5 ans.

Les trois individus vont revenir devant la cour lundi pour décider de la suite des choses.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer