Accusé de vol à la pointe d'un couteau

Roger Belley en thérapie

Roger Belley suivra une thérapie pour ses problèmes... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Roger Belley suivra une thérapie pour ses problèmes de dépendance aux drogues.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Malgré les objections de la Couronne, Roger Belley a réussi à convaincre le juge qu'il a besoin de suivre une thérapie pour sa dépendance aux stupéfiants. Accusé de vol à l'étalage au Canadian Tire de Chicoutimi et d'un vol de voiture à la pointe du couteau, Belley passera les six prochains mois en thérapie fermée, à Bécancour.

Détenu depuis deux semaines, Roger Belley subissait son enquête caution, hier, devant le juge Pierre Simard. Son avocat, Me Charles Cantin, demandait à ce que son client soit libéré pour suivre une thérapie, en raison de problèmes de consommation de métamphétamines. Le procureur de la Couronne, Me Jean-Sébastien Lebel s'objectait à cette remise en liberté, doutant des réelles motivations de l'individu.

«Vous dites avoir des problèmes de drogue depuis des années et c'est seulement aujourd'hui que vous pensez à une thérapie, c'est assez curieux», a indiqué Me Lebel.

«Je ne savais même pas que ça existait! [les thérapies]", a rétorqué l'accusé, en soupirant. «Mais je suis stressé et je suis tout le temps seul. Ça va me faire du bien de parler à du monde», a ajouté Belley.

«Mais une thérapie, ce n'est pas une colonie de vacances. Permettez-moi de douter de votre motivation», a alors indiqué le procureur de la Couronne.

Malgré les interrogations de la Poursuite, le juge Pierre Simard a consenti à la demande de la défense, estimant que Roger Belley souffre visiblement de problèmes de consommation. En effet, lorsque questionné au sujet de ses antécédents judiciaires en matière de vol à l'étalage, Belley s'est montré confus. «Je ne me souviens pas vraiment», a-t-il déclaré.

Roger Belley reviendra devant le juge en sortant de sa thérapie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer