Appel des péquistes au vote stratégique

Sylvain Gaudreault, Jean-François Caron, Élise Gauthier, Stéphane Bédard,... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Sylvain Gaudreault, Jean-François Caron, Élise Gauthier, Stéphane Bédard, Sabin Gaudreault et Alexandre Cloutier ont uni leur voix hier afin d'inviter les électeurs à voter en grand nombre tout en demeurant fidèles à leurs convictions

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

«Voter stratégique, c'est voter pour ses convictions. Comme ça, on est certain de ne pas se tromper.» Les députés du Parti québécois du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont fait une sortie en compagnie des candidats du Bloc Québécois de la région hier après-midi à Jonquière. Ils ont voulu lancer un appel au vote et rappeler aux électeurs l'importance d'être fidèles à leurs valeurs.

Sylvain Gaudreault, député de Jonquière, Stéphane Bédard, député de Chicoutimi et Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean, ont fait un saut dans la campagne électorale pour appuyer leurs collègues Jean-François Caron (Jonquière), Élise Gauthier (Chicoutimi-Le Fjord) et Sabin Gaudreault (Lac-Saint-Jean).

«On voit l'affaissement du NPD. Pour des raisons claires, les gens ne se sentent pas défendus. Il faut voter pour des gens qui ont à coeur les intérêts du Québec et de la région. Oui, il faut voter stratégique. La stratégie, c'est de voter pour nos convictions et pour des hommes et des femmes de conviction. T'es convaincu de ne pas te tromper quand tu votes pour tes convictions», a affirmé Stéphane Bédard.

«Le meilleur vote stratégique, c'est celui de voter pour des députés capables de se tenir debout pour protéger nos emplois», a ajouté Sylvain Gaudreault.

Les représentants du Parti québécois et les candidats du Bloc québécois ont voulu démontrer que l'union fait la force. Ils comptent travailler en étroite collaboration.

«Vous voyez tout le travail qu'on fait à trois, imaginez si on est six», a lancé Stéphane Bédard.

Engagements

En conférence de presse, ils ont traité tour à tour des différents dossiers qu'ils comptent défendre ensemble.

Jean-François Caron a réitéré son intention de travailler afin de protéger les emplois industriels de la région en évitant que des fermetures comme celles de la cartonnerie de Jonquière et de Novelis se produisent à nouveau. «On va travailler concrètement à modifier les lois pour éviter de revivre la fermeture sauvage d'usines rentables.»

Élise Gauthier a insisté sur la nécessité de miser sur la recherche et le développement. «Il y a 24 centres de recherche au Canada, dont seulement deux au Québec. Il est clair que nous ne recevons pas notre part d'investissements fédéraux dans le domaine de la recherche. En votant pour le Bloc, on augmente les chances d'aller chercher l'argent qui est à Ottawa.»

Sabin Gaudreault propose la mise en place d'un crédit d'impôt de 8000$ remboursable afin de favoriser le retour des jeunes en région et contribuer au maintien d'une main-d'oeuvre qualifiée dans les entreprises régionales.

«Denis Lebel aurait dû plus actif dans le comté pour le retour des jeunes. C'est un véritable enjeu au Saguenay-Lac-Saint-Jean», a ajouté le député Alexandre Cloutier.

Quant aux sondages, les candidats ont affirmé retenir que le NPD subit une baisse de ses appuis, sans plus. «En 2011, le dimanche précédent l'élection, Robert Bouchard obtenait 12 points d'avance sur Dany Morin. Les sondages, ça vaut pour un moment», a témoigné Élise Gauthier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer