Il faut souligner le 175e de Chicoutimi

La Société historique du Saguenay-Lac-Saint-Jean a lancé jeudi... (Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La Société historique du Saguenay-Lac-Saint-Jean a lancé jeudi le deuxième tome de son album de photos sur la région.

Archives Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / J'ai feuilleté l'album de photos que la Société historique du Saguenay a publié cette semaine pour répondre à la demande du public qui apprécie grandement l'histoire en images. L'organisme avait publié un ouvrage semblable dans le cadre des Fêtes du 175e de la région.

Ça coûte entre 25 000$ et 30 000$ pour un livre de 200 photos en édition de luxe pour un tirage de 2000 copies.

Saguenay ne peut pas laisser passer l'occasion de publier le même genre d'ouvrage historique pour célébrer le 175e de Chicoutimi en 2017. Je ne sais pas qui doit s'occuper de mettre sur pied un comité pour célébrer cet anniversaire, mais il reste un an pour mettre ça en branle.

Je sais bien que Chicoutimi n'est plus une ville, c'est seulement un arrondissement de Saguenay, mais il y a une occasion à saisir pour faire vivre l'histoire et faire résonner ce nom partout au Québec.

Je ne sais pas à qui il faut tirer l'oreille, mais Promotion Saguenay pourrait facilement allonger 25 000$ à la Société historique en leur passant la commande de réaliser un document d'histoire de Chicoutimi en photos. Le directeur général de l'organisme, Laurent Thibeault, me confiait cette semaine que la plus ancienne photo de Chicoutimi qui dort dans les archives date de 1858. Considérant que la photo a pris naissance vers 1840, il s'agit là de la photo tout indiquée pour la première page du livre.

Chicoutimi est très important dans l'histoire de la région et du Québec. Je suis convaincu qu'un album de photos montrant des images de Chicoutimi, Chicoutimi-Nord, Rivière-du-Moulin n'aurait aucune difficulté à trouver preneur. On pourrait même aussi publier des photos couleur pour marquer le temps.

Dans le Tome 2 de la Société historique, on y trouve une photo de l'exposition agricole de Chicoutimi quand elle s'installait dans le parc Caron, le quartier où j'ai grandi, avant que des maisons y soient construites. On se sent tout drôle quand on regarde ces images. Le seul fait de voir un endroit avant que l'homme le modifie, ça fait rêver. Les photos sont vraiment de bonnes raconteuses.

Imaginer une collection de photos qui ferait revivre tout ce qui a disparu à Chicoutimi. Les rivières canalisées, la zone portuaire avec ses réservoirs, le centre de ski de la Place d'Armes avec sa grande glissade de bois, les bateaux qui ont accosté au quai, la Pulperie, les anciens commerces comme A.L. Green, Continental, Steinberg ou autres. La construction de bâtiments comme l'hôpital, le centre Georges-Vézina, l'hôtel de ville ou de l'hôtel Chicoutimi représentent de beaux souvenirs comme la naissance de quartiers comme ceux derrière Place du Royaume ou sur la côte du chemin de la Réserve. On pourrait se donner la peine de publier des photos inédites qui ont forgé notre histoire. Saguenay a un peu de ses racines dans Chicoutimi.

Il y a sûrement de belles photos d'entreprises comme CJPM TV, CJMT radio, Liqueur Saguenay, les premiers taxis, les vieilles tavernes ou le pont de Sainte-Anne quand il pivotait pour laisser passer les bateaux. On pourrait se rappeler les grands événements sportifs comme les Jeux Timi, les Jeux du Canada, le Brier Labatt, ou les visites de personnalités célèbres.

Ce serait le temps aussi de faire revivre en photos des événements disparus comme le Carnaval-Souvenir et son concours de barbus, les régates Labatt, le marathon de nage, Challenge Saguenay, le Festival des montgolfières ou les processions religieuses qui ont marqué notre enfance. Il y a sûrement des personnes qui aimeraient voir le visage de leur papa quand il jouait du tambour dans la garde paroissiale.

Chicoutimi est un nom riche en histoire et en célébrant ce 175e on se donnerait aussi l'occasion de procurer une visibilité à la région et générer des retombées touristiques et économiques. J'espère que le conseil d'arrondissement de Chicoutimi va mettre cet anniversaire à l'ordre du jour. L'histoire s'est faite pour être racontée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer