(Encore) La fin du monde

La veille, Télé-Métropole (l'ancêtre de TVA) avait diffusé... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

La veille, Télé-Métropole (l'ancêtre de TVA) avait diffusé une espèce de film-documentaire sur Nostradamus. J'ignore pourquoi, mais à l'époque, il y avait un véritable engouement pour ce drôle de bonhomme.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joël Martel
Le Quotidien

C'était à l'époque où j'étais enfant et que j'avais toujours la vie devant moi.

La veille, Télé-Métropole (l'ancêtre de TVA) avait diffusé une espèce de film-documentaire sur Nostradamus. J'ignore pourquoi, mais à l'époque, il y avait un véritable engouement pour ce drôle de bonhomme.

Bref, probablement que tout le Québec s'était retrouvé devant le téléviseur pour regarder cette émission, car au cours de la semaine qui précédait sa diffusion, on nous avait bombardés sans cesse de la bande-annonce où l'on voyait notamment la Statue de la Liberté qui était la cible d'une catastrophe spectaculaire.

Alors voilà, pendant toute une émission choc d'une heure, on démontrait aux spectateurs crédules qu'un gars qui avait vécu des siècles avant nous avait prédit les plus grands événements qui se dérouleraient dans le futur, y compris de nombreuses catastrophes à venir dont nous allions être témoins.

Maintenant, je l'ignore pour vous, mais pour le petit bonhomme de 8 ou 9 ans que j'étais à l'époque, c'était une sacrée claque.

Le lendemain donc, j'étais arrivé à l'école avec cette impression que plus rien n'en valait la peine. Du coup, dans la cour de récréation, j'ai réalisé que pratiquement tous les autres écoliers étaient habités par ce sentiment fataliste.

Ce matin-là, mon enseignante, la merveilleuse Denise Falardeau, avait rapidement réalisé l'ampleur de la catastrophe et elle était bien décidée à ne pas voir sa classe sombrer dans cet esprit fataliste. Ici, vous devinerez que je me permettrai de la citer librement, mais je crois avoir gardé un bon souvenir de l'essence de ses propos: «Alors vous avez cru à tout ça vous? Un gars qui est né à l'époque où la Statue de la Liberté était encore bien loin d'exister a réussi à prédire qu'elle se ferait détruire par des bombes et des avions? C'est quand même fort non? Surtout que dans son temps, les bombes et les avions n'existaient pas encore. Arrêtez de vous laisser vous faire dire que vous n'avez pas de futur. C'est vous, le futur.»

Si je repense aujourd'hui aux mots de Denise, c'est en lien avec toutes ces conneries concernant une météorite qui pourrait détruire la Terre au cours des prochains jours. Pour la petite histoire, voilà que des «théoriciens» auraient prédit qu'une météorite pourrait détruire la planète entre le 22 et le 28 septembre. Et puis, juste pour donner plus de crédibilité à ces prédictions, ces «théoriciens» en auraient fait la découverte en décortiquant des passages de la bible.

Et ne riez surtout pas, car en fait, la théorie farfelue a pris tant d'ampleur que la NASA a même dû faire une mise au point en précisant que selon leurs observations, non seulement la Terre ne risque pas d'être percutée par une météorite d'ici une semaine, mais d'ici 100 ans.

Or, voilà que des «experts» affirment que la NASA a délibérément menti à la population afin de ne pas créer une espèce de psychose. Faudrait maintenant savoir si ça, la bible l'avait prédit...

Une chose est certaine, si jamais la Terre survivait à cette prophétie (je gage un 1000 dollars que oui avec quiconque le désire), il faudra retirer quelques leçons de cette histoire ridicule.

Car ce qui m'effraie dans tout ça, ce n'est pas la fin du monde. C'est de constater que trop de gens préfèrent encore donner du sens à des interprétations inusitées d'un livre fantaisiste plutôt que de croire la science, qui elle, est fondée sur du concret.

Si fin du monde il y a un jour, ce sera cette imbécillité collective qui nous y mènera.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer