Des trucs pour économiser

Philippe Saint-Pierre, directeur des affaires publiques au CAA-Québec.... ((Courtoisie))

Agrandir

Philippe Saint-Pierre, directeur des affaires publiques au CAA-Québec.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Philippe St-Pierre
Le Quotidien

Avoir le contrôle sur sa facture d'essence, c'est possible? La période des vacances est synonyme de déplacements routiers pour bien des Québécois. En effet, selon un récent sondage de CAA-Québec, plus de 68% d'entre eux prévoient utiliser leur voiture pour se déplacer durant la saison estivale.

Un moyen de transport efficace, mais qui a un coût, notamment en essence. Saviez-vous que vous pouvez exercer un certain contrôle sur votre facture d'essence en prenant quelques bonnes habitudes? Regardons de plus près!

D'abord, réduire votre vitesse. La plupart des véhicules consomment environ 20% moins de carburant lorsqu'ils roulent à 90 km/h plutôt qu'à 110 km/h. Concrètement, pour un trajet Chicoutimi-Montréal, aller-retour, cela correspond à une économie d'environ 20$ (Données basées sur un véhicule qui consomme en moyenne 8 l/100 km.

Sources : CAA-Québec, Ressources naturelles Canada).

Imaginez sur une base hebdomadaire ou mensuelle...

Pas mal pour simplement lever le pied de l'accélérateur! En plus, réduire votre vitesse vous assure des déplacements plus sécuritaires.

Puis, faire une mise au point de votre véhicule régulièrement. Le simple fait de visiter votre garagiste pour qu'il vérifie votre voiture peut aussi vous rapporter gros. Un moteur qui n'est pas au point peut causer une augmentation de 25% de la consommation de carburant, ce qui équivaut, financièrement parlant, à des coûts supplémentaires d'environ 30$ (toujours selon des données basées sur un véhicule qui consomme en moyenne 8 l/100 km. Sources : CAA-Québec, Ressources naturelles Canada) pour un aller-retour La Baie-Sept-Îles. Avoir un moteur en bon état en vaut la peine, et c'est beaucoup plus respectueux de l'environnement!

Éviter les accélérations et les freinages brusques: vous pensez que vos accélérations vous font gagner du temps sur la route? Détrompez-vous! Celles-ci réduisent la durée d'un trajet d'environ 4% seulement, mais elles augmentent la consommation de carburant d'environ 40%.

Ne pas laisser tourner le moteur inutilement. Rien ne sert de faire fonctionner votre moteur, même si vous ne devez vous arrêter qu'un court moment. En dix secondes, un moteur qui tourne au ralenti consomme plus de carburant que ce que demanderait son redémarrage. Un moteur au ralenti peut en effet consommer entre 1,1 et 4 litres à l'heure!

Retirer toute surcharge inutilisée. Le poids du véhicule joue également sur la consommation de carburant. Pour chaque surcharge de 45 kilogrammes transportée dans votre véhicule, la consommation de carburant peut augmenter jusqu'à 2%.

Enfin, s'informer. Plusieurs outils ont été développés au cours des dernières années pour informer les automobilistes sur le prix de l'essence. C'est le cas notamment d'Info Essence de CAA-Québec, qui vous indique le prix moyen dans chaque région de la province et le compare à celui que vous devriez réellement payer. Jetez-y un coup d'oeil: cela vous permettra d'effectuer des achats éclairés et de faire le plein au meilleur moment.

C'est bien connu, on ne change pas ses habitudes en claquant des doigts.

Mais, généralement, un incitatif financier intéressant peut devenir une motivation pour le faire. Tout indique que les prix de l'essence augmenteront avec les années. Alors, pourquoi ne pas économiser quand vous le pouvez? Essayez ces quelques trucs, vous constaterez la différence. Au bout du compte, c'est votre portefeuille qui en sortira gagnant!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer