Pas de vacances pour la nature!

Julie Bolduc, coordonnatrice de la Patrouille Eurêko!... ((Courtoisie))

Agrandir

Julie Bolduc, coordonnatrice de la Patrouille Eurêko!

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Julie Bolduc
Le Quotidien

En cette période estivale, Philippe Saint-Pierre, directeur des affaires publiques au CAA-Québec et Julie Bolduc, coordonnatrice de la Patrouille Eurêko!, profitent de l'occasion pour fournir quelques trucs et astuces faciles et accessibles pour vous permettre de poser des gestes concrets en faveur de l'environnement et pour réduire votre consommation d'essence.
L'été est enfin arrivé! Malgré l'envie de lâcher prise sur vos tâches quotidiennes, notre planète ne prend pas de vacances de l'activité humaine. C'est pourquoi il est important de continuer à poser des gestes qui minimisent notre impact sur notre environnement.

C'est ici qu'intervient la patrouille «Eurêko!» avec son approche positive, respectueuse et ludique. Son rôle est de vous expliquer et de vous conseiller sur les petits gestes que vous pouvez effectuer afin de devenir un citoyen davantage écoresponsable. Peut-être aurez-vous d'ailleurs la chance de la rencontrer, dans l'un des divers événements de l'été, ou encore de la croiser dans les lieux publics au Saguenay.

La plupart d'entre nous, citoyens, font leur part afin d'améliorer leur qualité de vie ainsi que celle de leurs enfants et pour y réussir chaque geste compte. Tout d'abord, qui dit été, dit rafraîchissement, avec le retour des limonades, des «slushs», des cafés glacés et particulièrement de l'eau embouteillée. Tous dans des contenants de plastique! Saviez-vous que tous les plastiques, sauf un seul, se récupèrent à Saguenay et vont dans le bac bleu? En effet, le plastique numéro 6 est refusé au centre de tri. Afin de le reconnaître, cherchez un triangle de recyclage sur l'objet en question et regardez à l'intérieur de ce dernier. S'il est écrit 6 ou qu'il n'y a pas de numéro, jetez-le à la poubelle de même que pour les contenants sans logo.

Aussi, les bouteilles d'eau sont habituellement composées du plastique numéro 1 qui a la caractéristique d'être poreux. La patrouille vous conseille de ne pas réutiliser ces bouteilles. Étant donné, que cela revient à prendre une nouvelle bouteille à chaque fois, la meilleure solution est de se procurer une bonne bouteille d'eau réutilisable. Sachez que le plastique le moins néfaste pour votre santé est le numéro 5. Choisissez-en une en verre ou en aluminium, selon vos goûts!

L'été, c'est aussi le retour de l'entretien de la pelouse. C'est ici que l'herbicyclage entre en jeu. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement? L'herbicyclage consiste à laisser les retailles de gazon sur votre terrain lors de la tonte, au lieu de les ramasser dans un sac et de les mettre aux ordures. Les coûts reliés à l'enfouissement sont faramineux et surtout inutiles, car 80% de son poids est composé d'eau et que les résidus de gazon sont un excellent engrais naturel. Pour se rendre la tâche encore plus facile, il est conseillé de se munir d'une lame déchiqueteuse, qui fera presque la totalité du travail à votre place. Les résidus de pelouse sont l'une des seules matières résiduelles qu'il est conseillé de laisser traîner au sol, alors profitez-en!

L'été est un excellent prétexte pour minimiser l'utilisation de l'automobile. Nombreuses sont les alternatives pour se déplacer de façon plus écologique. L'utilisation du vélo ou des patins à roues alignées sont des options envisageables qui vous feront faire de l'exercice tout en vous déplaçant, sans faire de pollution. Il est également notable d'envisager de prendre le transport en commun, très avantageux avec un horaire d'été s'acclimatant davantage à vos besoins. Si rien de cela n'est possible pour vous, le covoiturage reste un choix judicieux, puisque vous polluez deux fois moins de cette façon en plus d'économiser sur l'essence!

Somme toute, puisque le déchet ou rejet humain le moins dommageable est celui qui n'existe pas, la réduction est le premier principe de la consommation responsable. Avant tout achat, questionnez-vous sur sa nécessité. Par la suite, privilégiez le bien comportant le moins d'emballage, ayant la plus longue durée de vie et dont l'utilisation peut être le plus facilement prolongée (réparable ou réutilisable). Ainsi, vous consommerez mieux, et ce au bénéfice de tous!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer